Rapports de tournois - saison 2017/2018

Envie de discuter tournois ou stratégie ? Besoin d'aide pour votre deck ? Ou pour jouer en ligne avec un logiciel ou site web ? Discutons donc par ici !

Modérateur : Equipe Modératrice

Avatar du membre
papachu
Membre
Membre
Messages : 353
Enregistré le : 20 nov. 2016, 04:13
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par papachu » 21 mai 2018, 20:03

Merci pour le compte-rendu ! GG le mew surprise sur Gouroutan :D
Un commentaire de ta decklist serait aussi très intéressant, avec les erreurs de microdécision à ne pas faire ;)
Crédit avatar jackjackcooper.deviantart.com

jojo-alchemist
Membre
Membre
Messages : 73
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:11
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par jojo-alchemist » 21 mai 2018, 20:28

très bonne performance :)
on attend une description de ta decklist et de tes choix avec impatiente ! (enfin moi en tous cas)

Avatar du membre
mercipapa
Membre
Membre
Messages : 654
Enregistré le : 29 juin 2015, 09:59
Sexe : Masculin
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par mercipapa » 21 mai 2018, 21:07

Encore mieux que TOp8 pour Eliot , tu peux dire qu'il fini second ;)
Pour les cartes à l'échange n'hésitez pas à demander des photos car on a pas forcément la même façon de juger l'état de nos cartes

échanges main propre réussis avec : PokiMim ; Shinepikapi ; Mishy ( xbeaucoup) ; Gwenluna (plusieurs), Ramdam (plusieurs)
Ventes (avec expédition) faite à : Judei ; Liyran ;
Achat (avec expédition ) : Poksub

Avatar du membre
ArcDeus
Membre
Membre
Messages : 130
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:10
Sexe : Masculin
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par ArcDeus » 22 mai 2018, 21:17

Rapport du 73ème du SPE Tours en vue ! Pas que cette place soit particulièrement importante, au contraire, m'enfin...

Après 2h40 de route j'arrive sur le parking de l'expo à 9h05 frais comme une truite qu'on aurait laissé trop longtemps dans une glacière de transport, mais fort heureusement je croise bien vite le groupe d'orléanais aux faciès exceptionnellement quelconques que j'ai l'habitude de voir en League Cup (oui le pic est totalement gratuit mais c'est parce que je vous nem) et l'indécision et l'incertitude que je lis dans leur regard me rassure (ou est-ce que c'est moi qui ait vu ce que j'avais besoin de voir ?? mystère), moi pour qui c'est le premier gros tournoi de TCG.

A ce moment là j'avais plusieurs decks prêts ou quasi prêts dans ma besace mais sur quelques conseils avisés du moniteur orléanais je choisis le moins intellectuel du lot : Espeon/Garb. Pas eu/pas pris le temps de m'entraîner avec quoi que ce soit, donc ça m'a paru à ce moment là le choix le plus safe. Sentiment rapidement retourné, ravagé et déchiqueté par les deux premières rondes.

Rondes 1 & 2

J'affronte lors de ces rondes l'un des nouveaux decks en vogue, le Malamar/Ultra Necrozma/Necrozma Ailes de l'aurore. Et autant dire que je comprends vite ma douleur quand le dernier membre de ce trio commence à me violenter sans avoir la décence d'avoir également Faiblesse Psy. Sa GX requiert obligatoirement un Guzma pour être contournée, ce que je n'arrive à attraper que pendant 1 manche sur les 4. La Garbotoxine m'aide pas mal à ralentir les enchaînements adverses mais ça ne suffira pas du tout pour le Ronde 1, où je perds les 2 manches sèchement contre un Allemand qui me sortira 2 Cercles chimériques en un seul tour.

En Ronde 2, j'arrive à étouffer mon adversaire qui peine à lancer son jeu et à remporter la 1ère manche. Je perds ensuite la deuxième à 1 carte près, mon adversaire et moi piochant notre carte du tour en annonçant "Je passe" quelque chose comme 6 ou 7 fois de suite. A celui qui aurait l'âme des cartes avec lui, et en l'occurrence ce ne fut pas moi ! Ce match sera donc finalement une égalité.

Ronde 3

J'affronte un anglais, Symonds, qui a topé je crois, avec le fameux Buzzwole nourrit aux hormones de croissances Forbidden Light. Il brick de façon extraordinaire à la manche 1, ce qui me laisse prendre l'avance suffisante pour prendre une victoire, mais il prend l'ascendant en manche 2 où l'accumulation de Beast et Strong Energy, avec les bons Guzma, ne me permettra pas de sortir mon jeu. La game 3 ne se résous pas, une égalité de plus.

Ronde 4

C'est à ce moment là je crois que j'affronte un Danois, qui pilote un deck Turbo Lapras avec Glaceon GX, avec des Miamiasmes, et même un Sonistrelle du dernier set. Je ne comprends pas trop comment le deck peut tourner efficacement: le fait est que malgré de grosses erreurs de ma part (je bench un Lele en annonçant Wonder Tag alors que Glaceon est actif...) je remporte les 2 manches en profitant modérément de la confusion de Mentali GX, qui n'aura que très peu refroidi les ardeurs du grand danois qui tentera toujours ses attaques malgré tout.

Ronde 5

J'affronte à ce moment là je crois notre amie illustratrice et modératrice Mwoaa aux commandes d'un deck Buzzwole. Contrairement à mon match contre Symonds, j'ai de bonnes mains à jouer et je peux encaisser le déluge et riposter efficacement en profitant allègrement de mes attaquants Psy. Paradoxe : elle parviendra à inonder son banc d'énergies et énergies spéciales lors de la manche 1 avec un unique Max Elixir joué, tandis qu'en manche 2, après 3 mulligan de ma part, elle se retrouve avec 3 Max Elixir en main T1... dont un seul touchera l'énergie. Et ses mains suivantes, très pauvres, la mettront trop en retard pour pouvoir rebondir.

Ronde 6

Je continue mon tour du monde ce coup-ci en affrontant un Chinois, que certains semblaient connaître, et qui jouait un deck Solgaleo GX accompagné de sa poêle de protection. Un match très étrange, où mon adversaire a des mains absurdes qui lui permettent de monter 2 Solgaleo GX T2, mais se fait vite rattraper par la Trashalanche, en dépit de la résistance Psy de ses attaquants. le OHKO sur le Solgaleo Prisme amené en actif via Guzma scellera la première manche. La seconde, toutefois, est beaucoup plus serrée. C'est pendant cette partie que j'accuse le coup en prenant un Warning pour Slowplay, et je joue donc assez vite, mais en prenant des décisions de jeu orientées stall. le Time sera annoncé tandis qu'il ne me restait plus qu'un Garbotoxine en actif avec sa Pierralégée et trois énergies attachées : mon adversaire devait le mettre KO pour arracher l'égalité, mais n'y parvint pas à l'issue des 3 tours, ce qui m'octroya une victoire assez étrange et de laquelle je ne retire aucune fierté.

Ronde 7 & 8

J'affronte pour finir deux fois de suite un miroir Espeon/Garb. Je n'ai pas du tout réfléchi à comment gérer le miroir et je me fais rouler dessus par pur noobisme en gérant mal mes Mentali GX et en crachant mes Objets sans faire attention. Positionné à la table 38 environ pour ces rondes, je ne peux pas m'empêcher de me sentir oppressé par les Juges très présents autours de ces tables là, sachant que si je prends un nouveau Warning pour Slowplay des récompenses seront offertes à mes adversaires. Je n'arrive par moment même plus à vraiment réfléchir, simplement poussé par la nécessité de faire des actions de jeu dont je ne me rappelle même plus le fil, ce qui me fait rater des occasions de Trésor mystérieux>Lele>Guzma pour me défendre. Si je devais retirer un gros regret de cette journée de tournoi, ce serait la façon dont j'ai géré (ou pas vraiment, en fait) ces deux derniers matchs.


Ce grand tournoi reste toutefois une pure expérience que je n'hésiterai pas à renouveler si l'occasion géographique se représente. J'ai regretté un moment de ne pas être resté pour le Cup le lendemain et d'être rentré directement chez moi, mais si j'ai bien compris il s'agissait de Bo1, un format que je n'aime pas simplement pour le fait qu'il ne me permet pas de jouer autant que je le voudrais.

Pour conclure, j'aimerais souligner que c'est vraiment très sympa de pouvoir retrouver des co-players sur des tournois comme ça, et je ne peux que rêver de pouvoir investir plus de temps et de ressources dans le TCG pour étoffer ces expériences. En espérant vous recroiser tous, je vous souhaite bonne chance pour vos futurs tournois !

HayatteMADIkOx
Membre
Membre
Messages : 684
Enregistré le : 28 mars 2016, 10:44
Sexe : Féminin
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par HayatteMADIkOx » 24 mai 2018, 10:07

Et c'est partit pour mon report. En sachant que pour vous remettre dans le contexte au mois d'avril je ne voulais pas du tout faire ce tournois pour les raisons suivantes :
-Financière, et oui le mois de mai c'est le mois des impots, des triples anniversaires, des jours fériés (donc moins payé a la fin et surtout moins de facteur), il fallait anticiper les achats hotels cartes donc money money.
-Les coms d'un tres vieux tournoi a une dream hack ici n'etait pas encourageant. Beaucoup disais que c'etait le chaos.

Donc je m'étais contenter d'entrainer juste mon frère et lui dit "ecoute je vais monter un deck ultra necrozma tu risque d'en affronter énormément. Ce sera un entraînement utile."
Manque de bol j'ai beaucoup trop aimer le deck au point de me dire que ce tournois a Tours sera le premier tournoi sur sm6. Une occasion unique pour tester ce deck sans deck list de top remonté et avec de nouveau deck unique. Donc c'est sur cet argument que je suis partie avec mon frère et des collègues de ligue de toulouse pour le covoit vers Tours pour cette aventure dont j'en garderais plus de bon souvenir que prévu.

Tout d'abord le cadre la dream hack de Tours c'etait un grand hall ou les joueurs pokemon ce trouver au milieu de la grande mecque pour les fan de jeux pc. Sans compter que de nombreux streameur etait disponible.
Si beaucoup on détester le bruit. Moi j'ai adorer entendre des personnes que j'adore suivre en stream gueuler "Team omen ! AOUH AOUH !", entendre jiraya, zouloux, lutti s'exploser les cordes vocales en commentant. Entendre le public vibrer et exploser de joie sur une belle actions. Sans que ce soit le chaos dans les déplacements etait un pur bonheur. J'etait dans MON élément. Après c'est sur que pour les joueurs pokemon venus juste pour jouer. C'etait une autre planète voir le pire choix de lieux.


Pour mon frere et moi une fois arrivé a l'hôtel, le pass fait dans la soirée de vendredi pour esquiver la queue (malin le lynx), et un super repas au resto chinois avec l'equipe de gamers origins a 1 table de nous !

On decide d'un commun accord de ce lever super tot (6h30) pour etre les premiers dans la salle.
On arrive sur les lieux a 8h00........
Et en effet on sera les premiers... car une fois rentré et apres avoir suivi des potes juges. On decouvre que l'on ne devais pas être la et que si la secu nous choppe c'est plop dehors revenez a 9h.
On ce met en mode solid snake avec mon frère en ce fondant parmis les exposant et en passant en mode fufu entre 2 vigile.... pendant 1 heure et on a tenu !

9h arrive deck check dans le calme. La grande clique de toulouse et d'autre joueur arrive a 9h.Avec la grande peur de faire un tournois a même pas 50 master car le stand etait bien vide en debut d'ouverture.
Heureusement plein de joueur arriverons vers la fin de l'heure pour nous assurer un beau tournois..... sans pause déjeuner en master comme d'hab. Les crises d'hypoglycémie c'est pour les tapettes .________.

Et c'est vers 10h30/11h00 que l'on distribue les beau tapis et demarre les hostilité.
Je jouerais bien sur ultra necrozma avec une liste perfectible mais adapté a mon style de jeux suite a des mois d'entraînement. Donc je connais mes cartes et une excelente connaissance de son deck aide énormément.


Rondes 1 VS Pingoleon/Zoroark. (1-0)
-Je gagne la première rondes. Il ce setup bien mais moi aussi. Ultra necrozma prendra des prix sur zoroark gx du banc, mimiqui revenge kill sur pingoleon, et lui coupe les comptes des prix. On arrive a un scenar ou il lui reste un prix a obtenir. Moi 2...Il n'as que des pokemon a un prix sur le terrain. Je me demander comment gagner .. Jusqu'a ce que je voit... Mon marqueur gx n'est pas activé, ultra necrozma avec une metal, 2 sepiatorce sur mon banc, et surtout un goupix et un zorua sur son banc. Naturellement je charge necrozma a 1 psy bat en retraite. On as moins de 6 prix au total. Gx de necrozma qui me donne les 2 prix manquant sur vulpix et zorua.

Set 2 Il ne sort pas du tout moi si. Dawn wing lui roule dessus.
Je gagne la première rondes :).


Secondes rondes VS Zoroark/Garbodor : (1-1)
Premier tours boucler en 10 minutes chrono. Je me fait un set up de dingue t0.
Lui start lele et ce retrouve obliger de faire un N qui lui donne rien et passe. Mon tour je n'ai besoin que d'une float stones et 2 sepiatorce. Pour faire float sur dawn wing. Invade je charge necro retreat gg wp. Platanne me donnera tout. Je donk lele avec ultra necrozma gx qui tapera a 180.

R2 : Pas aussi simple il ce set up vite et les ko sont difficile surtout quand tu start dawn xing :!
Rajoutez a ça les missplay de merde comme oublier de charger quand je perd le locktalent. Et vous obtenez un beau je skippe on passe a l'autre.

R3:La troisième est bien plus belle on ce retrouve serré en terme de prix il m'en reste 2 a obtenir lui 3. Ce sera le fait malgré beaucoup d'hesitations pour mon adversaire d'attacher bandeau choix sur garbotoxin et faire N a 2 pour moi qui le fait gagner. Car le N me donner hyper ball lele. Il me manquer qu'une psy pour tuer zoroark gx. Elle ne viendra jamais pareil pour platanne et blower dommage.

Rondes 3 vs buzzroc.. Contre mon propre frère (1-2) :
Faire X kilomètres rencontrer des centaines de personnes et... affronter son propre frere aka la personne avec qui tu t'entraine depuis des jours et des jours... C'est pas plaisant...du tout. Donc j'abrege.
R1: Je la gagne
R2:il la gagne
R3:il la gagne
Je profitera du temps libre pour faire dedicaser le tapis ultra necorzma par quelque membre de l'equipe du stream. J'ai meme put leur parler du jeux et montrer mon deck il avait l'air intéresser . J'etait comme un gosse a noel

Rondes 4 Quatermac du chnaps (2-2) :
J'affronte un italien qui pilote un deck quatermac. Il etait très gentil et malgre ce choix de fun deck il le connaissait jusqu' au boud des ongles et il le piloter a merveille.
Rondes 1 :Dawn wing fait le cafe il sort mal. Et quand il tue dawn wing je suis deja a 2 prix restany et lui me met dans la beast zone... Autant dire que ce fut impossible de remonter pour lui.

Rondes 2: Beaucoup plus serré je me set up bien toujours grace a tata dawn wings. Sauf que lui m'embete bien avec son tapukoko dce qui creve jamais. Au point qu'il arrivera a prendre un prix sur mew un sur sepiatop. Mais je finit par gagner car malgre toutes ces tentatives pour piocher ces enigmes qui ne sont plus dans les prix. Il ne pioche pas les enigme du temps pour faire. Recup tapu koko guzma sur ultra necozma et ko avec dedene sm6 + choice band.
Oui on parle bien de ça !
Image

Rondes 5 VS vigabulu (3-2)
Un joueur tres gentil aussi :).
Rondes 1 :Il est obliger de faire un platanne qui lui defausse...2 vigavolt. Sur 3 sans civière dur de set up un bulu. Je gagne.
Rondes 2 Il ce set up un peu mieux mais ne joue que 3 bandeau choix. Il n'arrive pas a en piocher et ne passe donc pas les 190pv ultra necrozma qui le one shot pour 2 psy ou mimiqui qui fait de même.

Rondes 6 Vs ultra necrozma (3-3)
Enfin un mirroir je commencer a deseperer. Et le joueur etait cool
Ronde 1:Je la gagne sur un set up plus rapide que lui et guzma.
Ronde 2:Il me fait le meme scénario que la ronde 1 mais de son côté.
Ronde 3:C'est serré mais lui tope ces beast ring moi non :/. C'etait au point que ce joueur anglais me demande a la fin du match si je jouer beast ring ou non. Mais comme je lui ai dit plutot. "I play the beast ring. But you can't play beast ring if you don't draw it"

Ronde 7 Vs ho-oh kiawe (4-3)
Un chouette moment entre fille. Et ma première et seule adversaire feminine du tournoi.
Ronde 1 Je sort bien et tue son ho-oh charger elle n'as rien.
Rondes 2 je brick elle gagne.
Ronde 3 ne jouant ni max elixir ni baby volcanion c'est compliqué pour mon adversaire de remonter quand tu perd ton unique ho-oh charger :/

Rondes 8
J'apprend qu'avec 5 point je peut etre top 32.Sa me met un coup de pression. Mais je prend la partie a la cool mon dernier adversaire sera un suisse qui jouer buzzroc.
(5-3)
Rondes 1: dawn wing et mimiqui font du bon boulot je gagne.
Rondes 2: Il prepare bien ces menace je perd.
Rondes 3:Beaucoup trop de menace pour lui sur mon banc. Mimiqui a 2.Dawn wing a 3 1ultra necro chargé r a 3 et 2 sepiatorce.Il n'arrive pas a set up rocabot.
J'obtiens mon dernier prix sur le rocabo restant avec photon geyser.



Resultat top 32 obtenu de façon serrer, une bonne expérience de plus. Moins de stress qu'a lyon qui ma coupter des miss play enorme.
J'en fait toujours un peu mais moins.

De belle rencontre, un display gagne rempli de pokemon eau (2 greninja gx 2 volcanion prisme palkia gx)
Sans compter les adorables streameurs que ce soit au resto chinois ou dans les stand super accesibles qui ont signer mon tapis, ont acceptés les selphie sur le temps libre perso. Et surtout on prit bien 30 minutes pour discuter avec moi :). Rien que pour ca peut importe mon résultat j'ai adoré mon deplacement.
Et je le recommande pour les gens friant de jeux pc et pas que de pokemon.

Avatar du membre
ktem
Membre
Membre
Messages : 154
Enregistré le : 03 janv. 2016, 23:34
Sexe : Masculin
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par ktem » 24 mai 2018, 22:27

Merci pour vos retours, et à tout ceux qui ont fait d'autres report :)

Je suis en train d'écrire mon article sur Bulu, au début je voulais parler de TOUT de A à Z, de l'explication des cartes de bases aux techniques en stratégies plus avancées, mais juste parler de Bulu et Lucanon m'a dja pris 3 pages... Donc je préfère faire une analyse plus basé sur mon expérience sur le tournoi, et pas trop parlé du jeu et des techniques de base.

Normalement je sors ça demain soir ;)

stevve
Membre
Membre
Messages : 273
Enregistré le : 25 nov. 2010, 22:27
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par stevve » 24 mai 2018, 23:11

Je vous remercie a toute pour les échanges....
Mais si possible marquer les noms des pokemons français et des tt français .... c'est plus simple a suivre... mais merci....
Ah c'est possible de connaître les prixs? 1 display pour chaque top32?

jojo-alchemist
Membre
Membre
Messages : 73
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:11
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par jojo-alchemist » 25 mai 2018, 10:13

ktem a écrit :
24 mai 2018, 22:27
je voulais parler de TOUT de A à Z, de l'explication des cartes de bases aux techniques en stratégies plus avancées,
oh mince, ca m’intéresse moi ! peut-être que tu pourrais en parler sur discord un soir en vocal?

Avatar du membre
ktem
Membre
Membre
Messages : 154
Enregistré le : 03 janv. 2016, 23:34
Sexe : Masculin
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par ktem » 26 mai 2018, 10:59

C'est bon, j'ai publié mon texte sur l'article BULU de Luby! viewtopic.php?f=42&t=24777

Avatar du membre
Lulumeche
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 24
Enregistré le : 21 nov. 2017, 15:27
Sexe : Masculin
Localisation : Asnières-les-dijon
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Lulumeche » 19 juin 2018, 17:14

Sheffield... c'est pas facile d'accès...

Moi c'est Renaud, le papa de Luka.

Nous étions 4 à jouer et le moins couteux pour aller à Sheffield c'est... la voiture donc 5h de voiture depuis Dijon pour rejoindre Calais, ensuite 1h30 de traversé en ferry puis normalement 4h pour aller à Sheffield, je dit normalement car il y a énormément de monde sur les routes anglaise, du coup +2h de perdu dans les bouchons.
On s’habitue très vite à la conduite à gauche pas de souci particulier.

Premier ressentit de la salle qui nous accueille pour ce gros tournoi: elle me semble pas très grosse surtout le nombre de joueurs prévu mais on verra...ah si un truc me vient à l’esprit, les chaises étaient vraiment pas confortable mais la compétition prends le dessus et on y fait abstraction.

Je ne voulais pas me mêlé dans la guerre du metta donc je joue un deck que j'aime à savoir Mr Métalosse et ultra necrozma (liste perso affiné pendant 1 mois lol).

Le tournoi commence avec ma
1ère ronde: "Nul"
Je joue contre sans surprise Mouscotto gx - lougarocc, je gagne la 1ère manche assez facilement mais je perds la seconde de justesse, on n'a pas le temps d'en faire une 3ème.

2ème ronde: "Win"
A ma grande surprise, je me retrouve face à méga gardevoir ex, à la tête de mon adversaire, il n'était pas heureux de voir mes petit terhal en face de lui... Victoire facile sans sortir ultra-necrozma.

3ème ronde: "Win"
Une bonne surprise de voir le deck que j'hésitais à jouer en face de moi à savoir Mouscotto gx - Miasmax. Mes nombreux nettoyage de terrain m'on bien aidé à me défaire de ses bloquement de talent, mon match se déroule bien.

4ème ronde: "lose"
1ère difficulté pour moi contre mouscotto - lougaroc qui se mets très vite en place et me ko tout mes terhal donc impossible de jouer, je gagne cependant la seconde manche mais la 3ème m'est fatale...

5ème ronde: "lose"
Un juge m'attends à la table ou je devais jouer, pour m'enmener vers un joueur à mobilité réduite, que ce fut difficile pour moi de jouer contre zoroark - givrali gx, impossible de me défaire du talent de celle ci... défaite sans appel.

6ème ronde;"win"
je joue contre un deck pure mouscotto gx, je n'ai aucun mal à en venir à bout en 2 manches.

7ème ronde: "lose"
Défaite, je dirais même grosse défaite contre mécrozma gx - malamar, mon adversaire s'est régalé à mettre ko mes pokémons en disposant 1 bonbon sur chaque récompense qu'il prenait, sur les 2 manche il m'a pris 12 récompenses, bonjour la crise de foie...

8ème ronde: "win"
Mon (ma) adversaire avait un superbe tatouage de Dragon ball Z sur le bras droit... Elle jouait Mouscotto - lougaroc, mais très lentement, heureusement, je gagne la 1ère manche car nous ne sommes pas arrivé au bout de la seconde au moment du time.

9ème et dernière ronde... le top 128 était à porté de vu mais... "lose"
Amphinobi turbo en à décidé autrement, impossible de jouer contre ce deck avec Metalosse... ombre suture, plus de talent...ombre suture, plus de talent...ombre suture, plus de talent...ombre suture, plus de talent...ombre suture, plus de talent...
Je n'en peux plus.

Voila, pour mon tournoi, ou j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec un deck que j'aime.
Nous avions surtout fait le déplacement pour que Luka (junior) puisse atteindre le top22 europeen, un top 16 suffisait mais ce ne fut pas le cas, il termine 18ème sur 87 juniors (c'est déja pas mal surtout à 7ans).Cela sera pour l'année prochaine les worlds pour nous 2...

Merci d'avoir pris le temps de me lire...

Avatar du membre
Luby
Champion
Champion
Messages : 6687
Enregistré le : 12 juin 2010, 23:52
Contact :
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Luby » 20 juin 2018, 00:51

Mini-rapport du régional de Sheffield !

Après quelques péripéties (avion raté, tout ça), j'arrive à Sheffield vendredi soir où je retrouve Robin et Philip Schulz, Nico Alabas et Philipp Leciejewski de la team Limitless. Ca c'est du namedropping, les enfants. Infiltré parmi eux, j'essaie d'apprendre leurs techniques secrètes d'entrainement mais en fait ils commentent le match Espagne-Portugal en allemand, donc c'est plus compliqué.
Je voulais jouer Malamar/Ultra Necrozma parce que c'est la version cool du deck, mais je teste un peu contre le Buzzroc de Philip et je perds 2-1, je ne trouve pas mes attaquants non-GX très performants, le deck est un peu bancal, ça m'inquiète. J'hésite donc entre jouer mon deck de rechange, Zoroark/Lucario, avec lequel j'enchaine les victoires sur TCGO (mais j'affronte peu de Buzzroc), ou passer à Buzzroc sans avoir testé la version actuelle avec 3 ou 4 mini Buzzwole.
Comme toute la team Limitless est sur Buzzroc et qu'en général ils s'y connaissent, je demande si je peux utiliser leur liste, ils me disent que c'est celle de Tord Reklev, donc j'envoie un message à Tord (ça c'est la revanche du namedropping) pour lui demander si Robin peut me passer sa liste. Il ne me répondra pas, ce lâche. Du coup je refais quelques parties sur TCGO avec Zoroark/Lucario pendant que les allemands vont se coucher, j'enchaine cinq victoires dont une contre Buzzroc, je me dis que je vais jouer ça.
Cela dit, le samedi matin, je monte aussi une liste modifiée de Buzzroc avec 0 test derrière, j'ai les deux decklists écrites et j'hésite jusqu'au bout, mais j'opte au dernier moment pour Zoroark/Lucario, en vertu du principe qu'il vaut mieux jouer un deck avec lequel on a de l'expérience. Etant donné que tous mes roommates du week-end vont se planter avec le deck, je pense que j'ai bien fait.

Ma liste :
  4/4 Zoroark GX
3/2 Lucario GX
3 Tapu Lele GX
1 Diancie Prism Star
1 Mewtwo

3 Juliette
3 Guzma
3 N
2 Cynthia
1 Platane
2 Acerola
1 Guzma
4 Ultra Ball
4 Puzzle of Time
3 Choice Band
1 Float Stone
2 Evosoda
2 Field Blower
1 Enhanced Hammer
2 Parallel City

4 DCE
4 Strong
Un Mew EX aurait probablement été cool mais je trouve la carte un peu risquée dans ce monde moderne où Buzzwole tape à 120 pour une énergie.

505 masters pour le plus grand régio européen, quelques ricains ont fait le déplacement, c'est cool. 9 rondes, on est partis :


Ronde 1 : vs une débutante anglaise (Zoroark/Leafeon/Decidueye/Lurantis)

Bon, c'est son premier gros tournoi, elle a un deck foireux, elle me laisse commencer alors qu'elle gagne le toss (peu importe qu'elle joue Phyllali GX, c'est une mauvaise décision). Je gagne deux parties rapidement.

(1-0)

Ronde 2 : vs Tord Reklev (Buzzwole/Lycanroc)

Pour un léger changement de programme, j'affronte ensuite le meilleur joueur du monde, sur le stream, avec un deck que je n'ai pas vraiment envie de voir. Honnêtement ces parties étaient plus serrées que je ne pensais, j'en gagne une, j'en perds deux. Je joue un N discutable en début de partie à la ronde 1, je ne voulais pas défausser deux Puzzle sur Platane mais étant donné que Tord ne semblait pas avoir grand-chose, c'était peut-être la bonne décision.
Le match sera disponible en vidéo, ou sinon sur Twitch, si vous voulez regarder.

(1-1)

Ronde 3 : vs un anglais (Zoroark/Lycanroc)

Pas beaucoup de souvenirs mais en gros Zoroark/Lucario c'est cool contre d'autres decks Zoroark parce que Lucario il tue Zoroark. Il suffit de gérer le reste, à savoir les Rockruff. Je pense que mon adversaire n'a pas joué de manière optimale. A la game 2 je me prends un warning parce que je joue Lele pour Juliette T1, et T2 je me rends compte que ma défausse est vide, après comptage de cartes mes Juliette sont encore dans mon deck donc j'ai sûrement dû poser Lele et les trois basiques directement sur mon banc en oubliant l'étape de prendre le supporter.
Je gagne deux parties.

(2-1)

Ronde 4 : vs un autre anglais (Zoroark/Weavile)

Mon adversaire joue Zoroark/Weavile avec un tas de techs anti Buzzwole (Mew EX, Mewtwo, Latios), d'ailleurs il sort Latios au premier tour sur Juliette quand je commence Diancie, pensant sans doute que je jouais Buzzroc. Il a également au moins une énergie unitaire (f) (d) (fe) , je présume pour utiliser Buzzwole en plus de Weavile mais je n'ai jamais vu ce Buzzwole. Bref, le plan c'est de gérer les Sneasel/Weavile (lignée 2/2 je pense) qui peuvent faire très mal, et ensuite il n'a rien pour me menacer vraiment et je peux juste tanker les dégâts, me soigner avec Acerola et envoyer Lucario pour le KO.
Je gagne deux parties en ayant des bonnes sorties.

(3-1)

Ronde 5 : vs encore un anglais (Lapras)

Lapras (Lapracanion pour les intimes) c'est un deck très cool pour Zoroark. Il ne peut pas OHKO, il lui faut placer un tour de Volcanion, et je peux me soigner avec Acerola. Par contre, ses Lapras peuvent être mis KO en un tour avec Lucario GX + Strong Energy + Choice Band + Diancie. Et au pire on trade les 2HKO entre Zoroark et Lapras. Bref, ça se passe bien, y a juste un N + Ice Beam GX qui aurait pu retourner la partie 1 mais j'ai deux ou trois Trade pour trouver Guzma ou Acerola, rien de vraiment inquiétant.
Encore une fois, je gagne deux parties.

(4-1)

Ronde 6 : vs James Bee, un anglais (Malamar/Necrozma)

C'est un nom que je reconnais, je croyais que c'était à Prague que je l'avais affronté mais dès qu'il me dit "I guess you're not playing Groudon this time" je me rappelle que c'était un joueur de Drampa/Garb rencontré au régio Etendu de Stuttgart.
Malamar est un bon match-up pour Zoroark en général, mais il joue Marshadow GX pour pouvoir prendre des KO. Lucario GX peut OHKO des trucs mais il est plus efficace contre la version Ultra Necrozma du deck. A la première partie, j'ai du mal à gérer Marshadow et je perds. La deuxième se passe mieux, malgré une sortie médiocre de ma part (je n'ai Juliette T1 à aucune de ces deux parties). Et la troisième partie, je commence, Zorua DCE Platane, aucun Pokémon de base. Je passe mon tour et il me donke au deuxième tour avec un Lele.

(4-2)

Ronde 7 : vs un allemand, non je déconne, c'est un anglais (Buzzwole/Lycanroc)

Match-up difficile encore une fois, il faut essayer de mettre KO Octillery pour que l'adversaire n'ait pas de moteur de pioche, et le N, tout en passant le moins de temps possible dans la zone de danger (quand on a 3-4 récompenses restantes). Je perds la première partie, je gagne la deuxième, et la troisième j'arrive à gérer son board mais il a huit ou neuf cartes en main (mais bon avec Octillery en jeu, N ne serait pas efficace) quand je passe à deux récompenses restantes. Il a un Buzzwole en jeu qui a une énergie. Il joue un Max Elixir, échoue, prend un Buzzwole GX sur Brooklet Hill, re-Max Elixir, ré-échoue (il a deux énergies en dernières récompenses, comme il me le montre à la fin) : s'il en avait réussi un des deux, j'aurais perdu la partie puisqu'il avait énergie et Guzma pour le KO sur Zoroark. A la place, je mets KO son Lele à mon tour avec Lucario GX.

(5-2)

Ronde 8 : vs un ressortissant du pays de Shakespeare (Beast Box, version combat)

Naganadel fait des dégâts et Buzzwole (GX et basique) peuvent taper dans la faiblesse de Zoroark : le match-up a l'air difficile mais en fait comme il n'a pas autant de boosts de dégâts que le deck Buzzroc, Zoroark peut tanker plus facilement. Le plan est toujours d'éviter que l'adversaire ait un tour de Sledgehammer à 120, tout en prenant les récompenses rapidement pour ne pas laisser beaucoup de temps à l'adversaire pour jouer Beast Ring.
Je gagne deux parties, Mewtwo fait le travail sur les Buzzwole chargés en énergies. Parallel City a été très efficace aussi dans ce match-up.

(6-2)

Ronde 9 : vs Max Finch, je vous donne pas sa nationalité (Malamar/Ultra Necrozma)

Je suis table 10 environ et tout le monde à côté ID. Mon adversaire est à 6-1-1, il me propose l'ID, sauf que je suis à 6-2 et que je ne peux donc pas accepter. Il est frustré, encore plus quand je retourne Zorua. Il joue Ultra Necrozma, c'est bon pour moi, le deck n'a pas Marshadow et doit donc compter sur Ultra Necrozma pour OHKO Zoroark, tandis que Lucario GX est plus utilisable.
Je gagne une première partie, je perds une seconde serrée, et la dernière, j'ai une excellente sortie, lui une bancale, je tue un ou deux Inkay, il se débat mais en vain.
A noter qu'il fera quand même jour 2, étant un des trois joueurs à 6-2-1 à être dans le top 32.

(7-2)

7-2, ça fait 21 points, ça veut dire jour 2 assuré pour moi, avec une petite avance sur la majorité du top qui est à 20 points, c'est sympa ! On part en coalition européenne (Heddi, Fabien, Namru, Mehdi et moi pour les français, la team Limitless dont Lydia, et Andreas Dombrowski pour les allemands, Luca le suisse et Pedro Torres pour l'Espagne) manger dans un pub, c'est sympa, en même temps j'arrive à récupérer grâce à Facebook tous les decks du top 32, ça permet de faire des stats. Parmi les trois types de deck principaux du métagame, c'est Zoroark qui mène, avec 13 decks dans le top 32, devant 8 decks Malamar et 7 decks Buzzwole. Zoroark/Lycanroc et Buzzwole/Lycanroc sont les variantes les plus représentées avec six exemplaires chacun.

Retour à l'hôtel, discussions sur le format Etendu, son coût, son accessibilité, etc. avec Robin et Nico, finalement je vais me coucher un peu trop tard, du coup ma nuit de sommeil sera insuffisante, mais on fera avec.

Ronde 10 : vs Kristian Hodas (Zoroark/Garbodor)

Kristian "Kiko" Hodas a été mon adversaire le plus pénible du SPE de Prague (il veut ID la dernière ronde pour assurer le top 32, je refuse pour jouer pour le top 16, il gagne une partie en cinq minutes que je concède, il joue lentement la deuxième mais je finis par la gagner, et on ID plutôt que de commencer un miroir Zoropod avec 5 minutes restantes), il m'a battu à Stuttgart alors que j'avais le match-up (Groudon vs Zoroark), il m'a éliminé en top 8 de Tours, autant dire que j'ai envie de le battre. C'est ce qui arrivera, parce que Lucario GX est difficile à gérer pour lui, surtout sans Mew EX (du moins tant que je limite ma consommation d'objets). Il joue beaucoup de Trubbish que je vise, moins de Zoroark (après consultation, il joue 3/3 Zoroark seulement), j'ai deux Acerola qui aident beaucoup dans ce match-up. Je gagne deux parties et ça me donne un bon début de journée.

(8-2)

Ronde 11 : vs Juraj Schrojf (Buzzwole/Lycanroc)

Je suis à la deuxième table, les choses se passent bien. Buzzwole/Lycanroc n'est pas un super match-up, mais je m'en sors bien, j'arrive à mettre KO son Rockruff, je N en fin de partie, Lucario fait du boulot, je le charge pour essayer d'achever la partie avec un Cyclone Kick sur son Buzzwole GX du banc.
Il me reste deux récompenses, lui aussi; j'ai Lucario GX avec Strong-Strong-DCE en Actif, lui a un Buzzwole non-GX actif et un Buzzwole GX sur le banc sans énergie. Je fais deux Trade, je ne trouve pas le Guzma qui m'aurait permis de l'achever. Je peux mettre KO son Actif mais s'il arrive à charger et envoyer en Actif son Buzzwole GX, il peut m'OHKO. Je joue Cynthia à la place et j'ai énergie et Guzma dans ma main. Du coup, je bats en retraite de manière à laisser Diancie en Actif et au tour suivant je peux gagner la partie en prenant le KO sur Buzzwole GX. Il joue N et pose une énergie sur Buzzwole GX. A mon tour, malgré mes Trade je ne retrouve pas ce qu'il me faut pour gagner, et lui a l'énergie et le Guzma de la victoire. Je pense que ma ligne de jeu se défendait mais c'est frustrant d'être passé aussi près du but.
La deuxième partie est beaucoup plus à son avantage et il la gagne.

(8-3)

Ronde 12 : vs Patrik Bartosovic (Zoroark/Garbodor)

Cette partie ressemble beaucoup à la ronde 10, d'ailleurs mon adversaire joue une liste très similaire à celle de Kristian. J'ai la chance d'avoir les Field Blower quand j'en ai besoin, y compris sur un Double Puzzle après un N à 4 sous Garbotoxin. Sinon Acerola encore une fois le fait grincer des dents. Je gagne deux parties.

(9-3)

Ronde 13 : vs Luke Williams (Zoroark/Lycanroc)

C'est un win-and-in : le vainqueur aura 30 points et pourra ID la dernière partie pour s'assurer le top 8. On a d'ailleurs failli être en stream. La première partie commence bien pour moi je trouve, il arrive à monter un Lycanroc et à le charger en un tour avec Multi Switch mais je le mets KO avec un Lucario GX qui fait 210 dégâts en une attaque grâce à Kukui, me mettant à une récompense restante. Malheureusment, mon adversaire sort Mew EX et après une Cynthia et un Trade ou deux, trouve le revenge KO en copiant Riotous Beating.
La deuxième partie, mon adversaire brick totalement et je gagne au tour 3 en mettant KO son seul Pokémon, un Tapu Lele.
La troisième partie, il a une meilleure sortie, et il m'achève avec un play à base de Multi Switch.

(9-4)

Ronde 14 : vs Seb Symonds (Zoroark/Lycanroc)

A ce stade, les chances de top 8 sont faibles mais il est quand même possible de se hisser dans le top avec 30 points et une bonne résistance, il y a donc un intérêt à jouer cette partie. Un peu à l'instar de la précédente, je perds une partie où je n'arrive pas à gérer Lycanroc (foutu Multi Switch qui fait qu'il n'a pas besoin de poser une énergie sur Rockruff), et j'en gagne une où j'arrive à le gérer (Enhanced Hammer aide, Seb ne jouant que des énergies spéciales). Il nous reste moins de quinze minutes pour la game 3, on joue rapidement, et Seb prend rapidement l'avance. Quand le time est appelé, il me reste 4 récompenses à prendre et lui une seule. J'ai deux tours pour prendre deux KO sur des GX, difficile mais tentable avec deux Aura Strike. Je tente le tout pour le tout, j'ai deux Trade, ok, double Puzzle pour Enhanced Hammer sur sa seule énergie en jeu et une Strong Energy... je fouille... je n'ai pas de Strong Energy en défausse. Deux sont en récompenses, les deux autres dans mon deck de quinze cartes. A la place je joue donc défensivement, j'évolue mon Riolu du banc en Lucario GX, et mon Riolu actif a une DCE. Je joue N. Plutôt que de battre en retraite, comme il a une Float Stone en défausse et une en jeu, avec un Rockruff sans énergie actif, et pas d'énergie en jeu, je fais Detect, face. Il lui faudrait un Guzma pour un KO, et mon banc a minimum 120 PV (Diancie) avec une Parallel City qui réduit son banc en jeu. Il n'a pas grand-chose et passe. Je N à nouveau, je refais Detect, pile. Après deux Trades, il trouve le Double Puzzle qui lui donne Float Stone et DCE pour le KO sur Rockruff.

(9-5)

Au final, je termine 18ème, premier des 27 points. Sur le week-end, c'est une bonne performance, j'engrange 60 points. Sur la journée de dimanche, c'est très décevant de perdre deux rondes de win-and-in (incertain pour la dernière ronde) contre un deck Zoroark.

Cela étant dit, j'ai passé un bon week-end. Bravo aux français pour leur performance et à ceux qui ont obtenu leur qualif pour les Worlds ce week-end ! Mes adversaires étaient très sympathiques, je trouve les anglais très cool à affronter. J'ai aussi eu l'occasion de passer de bons moments avec les membres de la team Limitless que j'ai peu l'occasion de voir, de repasser enfin sur le stream après une année sans (la dernière fois c'était à Liverpool contre Tobias Thesing... c'était aussi la ronde 2 et j'avais aussi perdu), et de parler à des tas de personnes cool, merci à vous d'être là !

Le retour a été un peu plus difficile quand même. L'aéroport de Manchester était très mal géré, y avait une file d'attente monstrueuse pour passer à l'embarquement (ça coinçait au niveau de la vérification des bagages de cabine), j'ai eu l'avion de justesse et Cyril et Maxence aussi, mais quatre français ont raté leur vol.

Merci d'avoir lu !
Modifié en dernier par Luby le 20 juin 2018, 17:32, modifié 1 fois.
Mon Twitter (livetweeting de mes tournois quand j'ai le temps et la connexion)

Rejoignez le Café Lysandre, le serveur Discord pour parler de TCG Pokémon compétitif et suivre les tournois en direct !

Quelques ressources : Comment construire un deck | Nouveau guide du format Etendu | Archive collaborative de decklists
League Cups : calendrier et résultats | Calendrier des SPE / Régionaux / Inters
Suivons la scène compétitive, saison 2017/2018

Dernier article : Quand y en a marre, y a Malamar

Avatar du membre
papachu
Membre
Membre
Messages : 353
Enregistré le : 20 nov. 2016, 04:13
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par papachu » 20 juin 2018, 14:41

Merci pour vos rapports, très sympas à lire !
Luby a écrit :
20 juin 2018, 00:51
la team Limitless dont Lydia, et Andreas Dombrowski pour les allemands, Luca le suisse et Pedro Torres pour l'Allemagne
Ils sont partout ces Allemands !
Crédit avatar jackjackcooper.deviantart.com

Avatar du membre
Luby
Champion
Champion
Messages : 6687
Enregistré le : 12 juin 2010, 23:52
Contact :
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Luby » 20 juin 2018, 17:32

Pff, Allemagne, Espagne, c'est la même chose, j'arrive jamais à les distinguer ces pays scandinaves.

(Corrigé, merci)
Mon Twitter (livetweeting de mes tournois quand j'ai le temps et la connexion)

Rejoignez le Café Lysandre, le serveur Discord pour parler de TCG Pokémon compétitif et suivre les tournois en direct !

Quelques ressources : Comment construire un deck | Nouveau guide du format Etendu | Archive collaborative de decklists
League Cups : calendrier et résultats | Calendrier des SPE / Régionaux / Inters
Suivons la scène compétitive, saison 2017/2018

Dernier article : Quand y en a marre, y a Malamar

Namru
Membre
Membre
Messages : 259
Enregistré le : 04 août 2016, 21:04
Sexe : Masculin
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Namru » 20 juin 2018, 17:47

papachu a écrit :
20 juin 2018, 14:41
Merci pour vos rapports, très sympas à lire !
Luby a écrit :
20 juin 2018, 00:51
la team Limitless dont Lydia, et Andreas Dombrowski pour les allemands, Luca le suisse et Pedro Torres pour l'Allemagne
Ils sont partout ces Allemands !
Alors que, c'est marrant, dans la chambre, il avait plutôt l'air de parler Espagnol, mais bon je suis pas un expert en langues donc...
"C'est pas Namru qui croit en l'âme des cartes, c'est l'âme des cartes qui croit en Namru"

Avatar du membre
Zarmakuizz
Regional Coordinator
Regional Coordinator
Messages : 17117
Enregistré le : 26 févr. 2007, 15:06
Sexe : Masculin
Localisation : 06
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Zarmakuizz » 20 juin 2018, 19:16

Ni un expert en choix d'hôtel.
Échanges faits: Rainyd, Lnoirriol, Pijako, Van der Clava, speedy60, Pijako, Fe2nek... je ne les compte plus.
Regional Professor Coordinator, j'aide des juges et tous les bénévoles des tournois Pokémon. J'arbitre partout dans le monde et je joue parfois.
Image
arcko de la foret a écrit :Au national italien tout le monde racontait que c'est toi qui avais gagné la Supernova Blast 2
PrettyKunoichi a écrit :Ça fait plusieurs fois que je te vois poster de la merde, pour t'occuper, te faire mousser, ou qu'importe la raison, le tout est que tu postes des choses erronées, parce que c'est dur de poster 100x par jour tout en restant dans la qualité.

Namru
Membre
Membre
Messages : 259
Enregistré le : 04 août 2016, 21:04
Sexe : Masculin
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Namru » 20 juin 2018, 20:02

Zarmakuizz a écrit :
20 juin 2018, 19:16
Ni un expert en choix d'hôtel.
Le choix c'est Mehdi, moi j'ai juste payé.
"C'est pas Namru qui croit en l'âme des cartes, c'est l'âme des cartes qui croit en Namru"

FabienP
Membre
Membre
Messages : 64
Enregistré le : 25 août 2012, 20:35
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par FabienP » 24 juin 2018, 12:26

Assume pas vas-y. Le air bnb semblait être optimal play

Avatar du membre
PrettyKunoichi
Organisateur
Organisateur
Messages : 918
Enregistré le : 10 nov. 2011, 16:33
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par PrettyKunoichi » 24 juin 2018, 12:51

J'ai pas choisi, j'ai proposé. J'ai clairement dit "Y'a écrit "Suite", mais ça à l'air ghetto", et vous avez dit "olo go ça a l'air ok, de quoi tu parles, c'est pas absurde d'avoir des lits superposés"!

Namru
Membre
Membre
Messages : 259
Enregistré le : 04 août 2016, 21:04
Sexe : Masculin
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Namru » 24 juin 2018, 13:36

PrettyKunoichi a écrit :
24 juin 2018, 12:51
J'ai pas choisi, j'ai proposé. J'ai clairement dit "Y'a écrit "Suite", mais ça à l'air ghetto", et vous avez dit "olo go ça a l'air ok, de quoi tu parles, c'est pas absurde d'avoir des lits superposés"!
Pourquoi tout le monde se prend la tête haha. On avait besoin de dormir, et voilà on a dormi. On s'y est pris trop tard dans nos recherches, on a prit ce qu'on a trouvé. J'ai cherché toute la saison des plans dodo, et avancé de l'argent à chaque fois, go chercher et lâcher les 350 balles la prochaine fois les rageux.
En plus on a eu des spécialités indienne quand on est arrivés, c'était cool. Et y'avait un perroquet. Double cool.

Par contre le AirBnB était l'aventure à tenter, true.
"C'est pas Namru qui croit en l'âme des cartes, c'est l'âme des cartes qui croit en Namru"

Avatar du membre
PrettyKunoichi
Organisateur
Organisateur
Messages : 918
Enregistré le : 10 nov. 2011, 16:33
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par PrettyKunoichi » 24 juin 2018, 14:15

Moi je balek, j'ai eu un lit staff

Avatar du membre
Caratroc
Membre
Membre
Messages : 6161
Enregistré le : 06 juil. 2010, 18:11
Sexe : Masculin
Localisation : Ile de France
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Caratroc » 25 juin 2018, 00:41

le relou
Namru a écrit : En plus on a eu des spécialités indienne quand on est arrivés, c'était cool.
Fait gaffe, y'a aussi eu des spécialités indienne à Malmö 2k17.
Mais c'était plus dans l'historique du navigateur TV ...

:koko:
PokéBase
Le meilleur logiciel pour les cartes Pokémon.
Mes échanges : Plus de 200 échanges réalisés !
  Achat en cours :
Achat réussi : redstarz012 / bruninho87/ Mikami1/Keyser/ Mew Antique

Échange en cours :
Échange réussi : mitsukuni / Luitoine / lesblins X2/ Snapman74 / hypocrate/ Jubileus57/ sakura76 X2/ Flynumel/ Mishy/ micbouboul74/ Sonilka/ Sparlow

Vente en cours :
Vente réussi : arcanaXknight/ NicoGT3/ yon974/ chprof/ Mew Antique / Alakazamex X2/ Sanako59/ Calhoun X2/ jojo-alchemist/ Mckay90340/ Poroing/ Jehnova/ tiny_decoherence/ jazerty457/ Brukemonday

Avatar du membre
Luby
Champion
Champion
Messages : 6687
Enregistré le : 12 juin 2010, 23:52
Contact :
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Luby » 11 juil. 2018, 04:52

Psst.

Y eu un truc ce week-end...


Championnat International d'Amérique du Nord 2018 (Columbus, OH)


... Le plus grand tournoi de cartes Pokémon, à l'heure actuelle. Plus de 1500 masters étaient inscrits pour le dernier championnat international de la saison.

En partant à ce tournoi, j'étais bien décidé à jouer une variante de Zoroark. Le méta actuel est assez défini par le triangle Buzzwole - Malamar - Zoroark.
Buzzwole était vu comme le plus fort des trois, mais j'ai une relation assez orageuse avec le deck : mains injouables, Max Elixir critiques manqués, etc. De plus, la tendance est aux versions axées fortement sur Mouscoto non-GX, afin de forcer l'adversaire à passer par deux tours où on peut jouer Beast Ring, dont un où Sledgehammer tape à 120. Mais je trouve cette variante faiblarde : on met beaucoup moins la pression, on laisse plus de temps à l'adversaire de faire ce qu'il veut, tout ça. En fait j'ai l'impression que Buzzroc a évolué de manière à se contrer lui-même puisque c'était le deck le plus joué (aux Etats-Unis ce faisant) et, ce faisant, s'est affaibli contre le reste du métagame. Peut-être est-ce pour cela que même des fidèles du deck comme Azul Garcia Griego, Igor Costa ou Jimmy Pendarvis ont abandonné le deck dans sa décadence.

Malamar est un deck cool, mais je n'accroche pas beaucoup à la version psy pure, qui est la plus adaptée dans ce métagame (la version avec Ultra Necrozma GX est plus intéressante mais également un peu trop bancale). Zoroark GX, par contre, est dans mon coeur depuis 2012 (hashtag Empoleon) et je pense que le confort d'un moteur de pioche intégré au deck est quelque chose d'autant plus important que le tournoi est grand.
Reste à déterminer quelle variante de Zoroark. J'ai laissé tomber Zoroark/Lucario (au moins pour le moment) après Sheffield car le deck me semblait inférieur à Zoroark/Lycanroc (au moins tant que Zoroark/Golisopod ne fait pas un énorme comeback), et j'ai beaucoup joué Zoroark/Garbodor récemment (dont une victoire à un League Cup avec). Zoroark/Golisopod restait un choix viable, surtout avec la popularité de Lycanroc GX récemment (je pense à Buzzroc et à Zoroark/Lycanroc, mais aussi par exemple au deck Zygarde GX qui faisait parler de lui pendant un moment), et je l'ai testé pendant un bon moment lors de ce voyage, mais au final il ne me convainquait pas particulièrement, tandis que Zoroark/Garbodor restait très fort.

Voici la liste que j'ai joué :
Image
(Version texte : )
  4/4 Zoroark GX
3/2-1 Garbodor (2 Trashalanche, 1 Garbotoxin)
3 Tapu Lele GX
1 Latios SHL
1 Kartana GX

4 N
2 Juliette
3 Guzma
1 Cynthia
1 Professeur Platane
1 Acerola

4 Ultra Ball
4 Puzzle of Time
3 Field Blower
3 Float Stone
2 Choice Band
1 Evosoda
1 Mysterious Treasure
1 Civière
1 Enhanced Hammer
2 Parallel City

4 (co) (co)
3 Unit (l) (p) (s)
La forme générale du deck est celle de Zoroark, tel que popularisé par Tord Reklev depuis l'International Championship de Londres : 4/4 Zoroark, 3 Lele, 4 Puzzle, peu de supporters de pioche, des objets-tech comme Maillet Amélioré. On ne joue que 2 Juliette mais Mysterious Treasure (seul ajout de Forbidden Light) permet de chercher Tapu Lele et constitue donc un out de plus à Juliette au premier tour, ce qui compense.

Kartana GX est la carte cool du deck. Ses utilités sont multiples, mais pour décrire simplement son intérêt, il donne une attaque GX au deck. Ces attaques sont si fortes que c'est un peu un gâchis d'avoir un deck qui ne peut pas en utiliser (oui, il y a Tapu Cure GX qui est fort aussi, mais c'est une attaque très situationnelle).
Il est très fréquent de finir la partie sans avoir attaqué avec Kartana, mais il permet parfois de boucler des situations. Par exemple, on peut le poser sur le banc avec une énergie tout en ayant en actif un Pokémon capable de mettre KO un Pokémon adverse. En passant à une récompense, on s'assure donc de gagner la partie, puisque l'adversaire doit Guzma Kartana et le KO pour survivre au tour suivant, mais il laisse alors en vie l'attaquant qui était en Actif.
Contre des decks qui ont des Pokémon costauds, comme Zoroark/Golisopod, Kartana permet également d'éviter une partie où l'adversaire veut nous faire piocher sept récompenses (en n'ayant que des GX en jeu après qu'on ait pris un nombre impair de récompenses). On peut ainsi toujours prendre la dernière récompense facilement. Inversement, Kartana GX permet un plan de jeu où on prend les deux dernières récompenses en mettant KO un petit Pokémon (disons un Zorua) et en utilisant Blade GX au lieu de devoir 2HKO un Zoroark GX (qui peut avoir accès à Potion Max, Acerola, etc.).

Latios est un ajout pour contrer Buzzwole/Lycanroc. Non seulement sa première attaque est efficace, mais on peut également utiliser la seconde, Lagoon Flight, qui OHKO Buzzwole non-GX ainsi que Buzzwole GX si on a un Bandeau Choix. Fabien jouait également Mewtwo dans sa liste de Sheffield, mais on ne l'utilisait jamais dans nos playtests et on a fini par l'enlever.

3 Field Blower peut sembler beaucoup mais je ne regrette pas du tout de les avoir. C'est une carte qui booste les dégâts de Trashalanche en défaussant des outils adverses, et qui est nécessaire contre Parallel City, mais on peut également l'utiliser pour défausser son propre outil de Miasmax et piocher des cartes avec Trade (quitte à remettre un outil sur Miasmax après). Enhanced Hammer était une bonne inclusion surtout étant donné le nombre de decks Zoroark dans le tournoi.

Cette liste est le fruit de nombreux playtests avec Fabien, le maître original du deck, y compris sur les tablettes étriquées de l'avion ou sur des sièges l'aéroport. On s'est concentrés principalement sur deux match-ups : Buzzroc, qui était le deck le plus attendu, et Zoroark/Golisopod, que je pensais être la version la plus en vogue de Zoroark. Les deux match-ups semblaient relativement équilibrés, ce qui était bon signe : si on arrive à 50/50 en s'affrontant, notre taux de victoire face à des adversaires potentiellement moins bons (dans les premières rondes du tournoi), et bien sûr qui ne connaitront pas par coeur la liste de Zoroark/Garbodor, serait sans doute plus élevé. A côté de ça, aucun match-up, même plus rare, ne nous faisait particulièrement peur : l'avantage de Zoroark/Garbodor est que ces deux Pokémon sont très efficaces dans un méta inconnu. Zoroark est efficace contre beaucoup de decks un peu standards, qui eux aussi attaquent et attachent des énergies mais sans avoir un moteur de pioche intégré (je pense à Lapras par exemple), et les deux Garbodor (mais notamment Garbotoxin) permettent de faire face à un tas de cartes inhabituelles mais qui peuvent être pénibles si on a la malchance de tomber dessus : citons par exemple Hoopa SLG ou Xurkitree GX.

Avant de passer au rapport du tournoi proprement dit, mentionnons un peu le cadre du voyage mené avec Fabien et Luca le suisse (qui n'aura pas suivi notre call par manque d'habitude avec le deck). Après une nuit passée à notre escale à Newark (New Jersey) dans un hôtel miteux, et notre rencontre avec Jean-Jacques le cafard, on est arrivés à notre hôtel à Columbus, qui était à une demi-heure de marche à pied du centre de convention (mais c'était absolument tout droit). L'hôtel était cool avec petit déjeuner inclus (hashtag gaufres), bananes gratuites (j'attribue ma victoire à environ 40% aux bananes consommées pendant le tournoi), une piscine à laquelle on n'a pas touché, et une chambre plutôt cool même quand elle sent le Baconator parce qu'il y avait un Wendy's à cinq minutes à pied et que CERTAINES PERSONNES y vouent littéralement un culte. (Bon OK, c'était bon.)
Le jeudi c'est inscription, comme notre hôtel était loin de la salle on n'a pas rejoint le reste de la team Europe pour le repas, à la place on est allés à un resto italien pour manger des pâtes. Les pâtes la veille d'un tournoi c'est puissant et j'y attribue environ 40% de ma victoire. (Si vous comptez bien, on est à 80% : le reste c'est 10% l'écoute de Firework de Katy Perry en boucle, 5% la chance, 3% le deck et 2% le skill. Faites-moi confiance, je suis mathématicien.)

Image


Vendredi était le premier jour du tournoi. Plus de 1500 masters étaient réunis, regroupés en deux poules (pods ou flights en anglais). Heddi, Fabien et moi, les trois représentants français (EDIT : au moins un autre joueur français, JC Monfort, était présent au tournoi mais il était infiltré parmi les américains puisqu'il vit au Michigan), étions tous dans la poule orange, mais dans l'ensemble la répartition (aléatoire) était plus ou moins équilibrée. Le nombre de joueurs était cependant tel qu'il faudrait faire au moins 7-2 (finalement ce n'était pas 100% correct, mais pas loin) dans sa poule pour se qualifier pour le deuxième jour, où les 32 meilleurs joueurs de chaque poule se retrouveraient pour six rondes de plus.

Image


Ronde 1 : vs Kevin Estep [US] (Métalosse GX)

Ce premier adversaire fut... pénible. Il râlait dès que quelque chose n'allait pas, mais comme il jouait mal, ça arrivait souvent. A son premier tour, il défausse Platane sur une Hyper Ball, fouille son deck en râlant que la carte qu'il cherche n'y est pas (je suppose qu'il cherchait un Tokopiyon GX pour jouer Juliette ?), prend un Goupix d'Alola et passe. Je joue Juliette, à lui. Ce tour-là, il bat en retraite et joue Juliette, je ne peux que supposer qu'il l'a topdeckée... puis il prend deux Métang avec l'attaque Flambeau. A mon tour, j'évolue des Zorua, je fais des Trade. Je n'ai pas joué de supporter mais mon adversaire a déjà son Goupix quasiment en main pour le mettre en défausse. Je lui dis que mon tour n'est pas fini, je n'ai pas attaqué, et d'attendre. Il bougonne. Soit dans le même tour, soit le suivant, il refait la même chose. Je lui explique, un peu énervé, qu'il n'a pas le droit de me rusher comme ça, il dit "Jesus Christ" d'un air exaspéré. Bref, le reste de la partie se passe avec peu de paroles échangées. Il essaie péniblement de monter ses stage 2, je les lui 2HKO quand je ne suis pas en train de Guzma les pré-évolutions, il lutte face à Garbotoxine qui l'empêche d'attaquer. Il pose un Mew EX sans aucune raison qui me donne deux récompenses faciles. A la fin de la partie il a enfin monté deux Métalosse et rien d'autre, du coup je n'ai pas de KO facile pour prendre ma dernière récompense. A la place, je joue Acerola pour libérer une place sur mon banc, Kartana GX, Unit Energy, Blade GX.
La deuxième partie se passe de manière similaire mais avec une pire sortie de sa part. Il choisit de me laisser commencer la partie, ce qui est une erreur absolue (Zoroark n'a aucune attaque à faire tour 1 et veut donc commencer la partie 100% du temps, ce qui signifie qu'en tant qu'adversaire de Zoroark, il est 100% à son avantage que je ne commence pas, même si Goupix d'Alola peut faire Flambeau). Je prends l'avantage. A un moment il tape à 180 sur un Zoroark avec son seul Métalosse en jeu. Je le tape. Il essaie de réattaquer, je lui dis qu'il ne peut pas à cause de l'effet de l'attaque, il scoope. Je ne sais pas s'il essayait volontairement de m'arnaquer comme dernier recours, ou pas.

(1-0)

Ronde 2 : vs Matt Price [US] (Buzzwole/Garbodor)

Cet adversaire était sympathique. J'avais déjà vu son nom, il a fait quelques résultats dont une finale de régional il y a un an ou deux. Il dévoile un Mouscoto, ce qui ne me plait pas trop, mais il joue ensuite Mysterious Treasure pour Trubbish : c'est le deck Buzzwole/Garbodor qui est bien plus facile à gérer. Il doit jouer beaucoup d'objets, et tous ses attaquants ont faiblesse (p) , ce qui rend Trashlanche très fort. (Comme l'adversaire compte sur Garbotoxin, on ne cherche pas du tout à poser le nôtre dans ce match-up.) La difficulté dans ce match-up consiste à endurer le tour où l'adversaire peut utiliser Beast Ring (ou les tours, mais on essaie de faire en sorte qu'il n'y en ait qu'un). Heureusement pour moi, dans chacune des deux parties du match, mon adversaire n'a trouvé qu'un seul Beast Ring à jouer pendant le tour fatidique. Malgré mon retard important aux récompenses dans la première partie, j'ai ainsi pu OHKO le Buzzwole GX avec Trashalanche. Comme Matt avait infligé 140 dégâts à un Zoroark GX, qui menaçait donc d'être mis KO pour sa dernière récompense par un Mouscoto, j'utilise Parallel City pour le défausser de mon banc. Ainsi privé de sa seule chance de prendre sa dernière récompense facilement, il essaie de tenir un ou deux tours mais n'y arrive pas.
La deuxième partie est assez similaire. J'utilise Civière pour remélanger deux Trashalanche et un Miamiasme, qui sont les cartes-clé en fin de partie. Après un Beast Ring sur Mouscoto GX, il me N à 3 avec Garbotoxin actif. Je trouve Cynthia, qui me donne Trashalanche, ce qui me permet d'éliminer sa seule menace.

(2-0)

Ronde 3 : vs Mikey Gibbs [US] (Espeon/Garbodor)

Je ne me rappelle pas particulièrement de cette ronde. De manière générale, le match-up n'est pas très difficile : la confusion de Mentali GX est pénible mais on peut attacher une Pierrallégée à Zoroark pour s'en sortir, et Trashalanche devient très vite une menace pour lui. Avec 3 Field Blower, les Garbotoxin adverses ne sont pas une grosse menace, tandis que les Trashalanche adverses peuvent être mis KO par Zoroark GX.
La deuxième partie est un peu plus difficile que la première parce qu'il utilise Tauros GX pour mettre KO un Zorua, mais j'utilise Tapu Lele GX pour entamer le Tauros et forcer mon adversaire à utiliser son attaque GX sur Lele. (J'aurais pu jouer un Maillet Amélioré à ce moment pour défausser la DCE de Tauros mais je préfère le garder pour que les dégâts de Lele soient plus conséquents.) Après ça, malgré mon retard aux récompenses, la partie est plus simple : j'arrive à mettre KO Tauros au tour d'après avec Zoroark, et Trashalanche termine la partie.

(3-0)

Ronde 4 : vs Tristen Pence [US] (Zoroark/Garbodor)

Un match miroir où mon adversaire n'arrivera jamais à se mettre en place. La première partie, je mets KO systématiquement ses Zorua, il n'arrive pas à trouver un Zoroark, et finalement il scoope. La deuxième, même chose à peu près. Au moins ça m'a laissé du temps pour aller manger un morceau !

(4-0)

Ronde 5 : vs Damian Ezequiel Anile [AR] (Buzzwole/Lycanroc)

Le match-up tant attendu. Je ne me rappelle plus précisément de ces parties mais je vais parler du match-up rapidement : en gros, le plan en début de partie est d'utiliser Latios. La Juliette tour 1 va chercher deux Zorua et un Latios, le plan étant d'avoir deux Zoroark GX en jeu rapidement. Ensuite on peut mettre la pression aux Buzzwole et idéalement mettre KO les Rockruff en priorité (on peut utiliser Zoroark GX pour ça, tant qu'on n'a pas pris deux récompenses, l'adversaire aura du mal à le mettre KO). Si un Lycanroc GX arrive en jeu, il faut le gérer, pour cela le mieux est d'utiliser Energy Drive de Tapu Lele GX, combiné à Garbotoxin pour retirer le talent de Diancie Prisme et ainsi empêcher (ou du moins compliquer) le KO via Claw Slash. Contrairement à d'autres decks Zoroark, on ne cherche pas particulièrement à mettre KO Remoraid ou Octillery : ils deviendront inutiles quand on posera Garbotoxin (ou l'adversaire les défaussera sur Parallel City en craignant Garbotoxin).
En fin de partie, Trashalanche peut gérer la plupart des Pokémon adverses, notamment les Buzzwole GX. Un N à peu de cartes combiné à Garbotoxin peut empêcher l'adversaire de toucher le Guzma ou l'énergie dont il a besoin pour gagner la partie.
Dans cette ronde, je gagne une partie et je perds la suivante (cela arrive quand l'adversaire sort trop vite ou quand on n'arrive pas à contrôler Lycanroc GX; je crois que j'ai eu du mal parce que mes deux Bandeau Choix étaient prizés, à moins que je ne confonde avec une autre ronde). Le time est appelé au début de la troisième partie et c'est clairement un match nul.
Mon adversaire, argentin, parlait peu anglais mais était très sympathique.

(4-0-1)

Ronde 6 : vs Aaron Tarbell [US] (Hoopa/Yveltal BREAK)

On commence à rentrer dans les noms connus ! Aaron est un joueur qui est hors du top 16 NA mais était dans la course pendant un moment. Il a aussi une réputation de mauvais perdant (notamment pour avoir piqué une colère ou deux sur un stream de régional).
Lors d'un mulligan, il me révèle un Yveltal TURBO et je ne sais pas quoi en penser. Puis il commence avec un Hoopa et je vois un peu mieux le genre de deck dont il s'agit : une variante de Attacking Hoopa, qui utilise le Hoopa de Shining Legends pour se protéger des GX, et d'autres attaquants (comme Yveltal BREAK, Mewtwo EVO ou Latios SHL) contre des Pokémon non-GX.
Il est sans doute content quand il voit mon Zorua de départ contre son Hoopa, et l'est moins quand je Juliette T1 pour un Zorua et deux Miamiasme. Clairement, dans ce match-up, je veux Garbotoxin actif pour me débarrasser du talent de Hoopa, et à défaut, Trashalanche pour faire des gros dégâts (il joue Max Elixir et pas mal d'objets, sa défausse se remplit vite).
Il me tue un Zorua au deuxième tour avec Hoopa, je réponds avec un Tapu Lele qui a deux DCE et Garbotoxin pour le KO. Avec Max Elixir, il charge son Oranguru SUM pour infliger 140 dégâts à Lele. J'Acerola et je remplis mon banc (quitte à poser un Lele sans talent) pour répondre avec un KO via Zoroark GX. Aaron continue à résister mais j'ai clairement l'avantage et je gagne la première partie.
Nous sommes alors sélectionner pour un deck check aléatoire en milieu de ronde (une technique qui permet d'éviter que des tricheurs changent des cartes pendant la partie de manière inaperçue). Cinq minutes plus tard, le juge revient avec nos deckboxs, et nous donne sept minutes de time extension : c'est honnête. Je ne suis pas très inquiet pour le temps car le match-up me semble avantageux, mais Yveltal BREAK fait du bon boulot dans la deuxième partie après que je brick un peu et que Tokorico répande des dégâts sur mon banc : au final, il gère mes Miamiasme, je ne peux pas OHKO Yveltal BREAK, et il prend ses deux dernières récompenses sur un Lele blessé avec Yveltal BREAK et Guzma alors que je pensais pouvoir remonter.
Il nous reste donc un quart d'heure pour la troisième partie. Aaron dit qu'il jouera vite si je le fais aussi pour essayer de finir cette partie, et il s'y tiendra : nous jouons donc tous les deux plus rapidement qu'avant, en coupant moins souvent le deck adverse. Cette fois c'est moi qui prends l'ascendant. Au time, il me reste deux récompenses à prendre et lui quatre. J'ai des dégâts sur mon terrain, j'utilise Acerola pour sauver un Pokémon blessé et je prends un KO sur Hoopa avec Zoroark GX. J'ai sur le banc un Trashalanche qui a 90 dégâts. Aaron utilise Guzma pour le mettre KO avec Oblivion Wing de Yveltal BREAK et pense ainsi pouvoir survivre à mon Zoroark. C'est là que survient la botte secrète : Kartana GX, Unit Energy, retreat, Blade GX.
Il s'avèrera que la réputation de mauvais perdant de mon adversaire est méritée, puisqu'il fera la gueule en rangeant son deck. (Fabien et Tord l'ont affronté en jour 2 et ont également eu des mauvaises expériences avec lui.)

(5-0-1)

Ronde 7 : vs Cody Graham [US] (Buzzwole/Garbodor)

J'ai déjà parlé du match-up à la ronde 2. Je perds une partie sur cette ronde pour avoir commis l'erreur de prendre deux récompenses trop tôt. Il est vrai que j'étais dans une situation difficile puisqu'il avait deux énergies sur son Mouscoto GX actif et qu'il fallait bien le gérer, mais au final je l'ai mis KO avec Latios, il m'a revenge KO après avoir joué des Beast Ring et je n'avais pas de Trashalanche pour le remettre KO, ce qui lui a laissé le temps de jouer un autre Beast Ring et d'avoir un bon set-up. Les deux autres parties sont à mon avantage grâce à Trashalanche.

(6-0-1)

Ronde 8 : vs Fabien Pujol [FR] (Zoroark/Garbodor)

Le moment fatidique : Fabien est à 7-0, seul joueur sans défaite de la poule orange, avec le même deck. Nous sommes table 1. Après une longue délibération, nous choisissons de faire match nul. L'idée est la suivante : si on joue, étant donné qu'on connait chacun le deck de l'autre, le résultat du match se jouera sans doute à qui à la meilleure sortie. Fabien est assuré d'être en jour 2, mais si je perds, je me retrouve en win-and-in. Il y a donc un risque que je me fasse éliminer, ce qui serait douloureux étant donné que cela pouvait s'éviter. Au final, cet ID me permet de passer en jour 2 avec un deuxième ID derrière (6-0-3 étant le même score que 7-2), quitte à sacrifier l'avance que j'avais sur d'autres participants (à 6-0-1, j'étais le deuxième ou troisième au classement après sept rondes; à 6-0-3, je suis dix places plus loin). Pour Fabien, cet ID signifie renoncer à faire à nouveau 9-0 comme à Sao Paulo, mais il consent à ce sacrifice. (Il terminera quand même à 8-0-1, premier de la poule orange.)
A côté de nous, Tord Reklev et son adversaire, également à 6-0-1, prennent également l'ID.

Image

(6-0-2)

Ronde 9 : vs Tord Reklev [NO] (Zoroark Control)

Puisqu'on en parle, je me retrouve dans la dernière ronde apparié contre Tord. On a déjà décidé que si on s'affrontait, on ferait match nul, et il se tiendra à sa décision. Il m'avoue que comme il pense que le match-up est à son avantage, il aurait été tenté de jouer la partie pour prendre des points pour le jour 2, mais pas après qu'on ait discuté d'un ID et pas contre un ami. Et oui, Tord c'est mon ami, noraj de mon entouraj.

(6-0-3)

Image


Fin du jour 1 ! Entre les deux poules, six européens sont en jour 2 : en plus de Fabien, Tord et moi, il y a Pedro Eugenio Torres à 8-1, Philip Schulz qui bat Joey Ruettiger en win-and-in, et Adam Hawkins qui trône à 9-0 sur la poule bleue. Malheureusement, Heddi perd son win-and-in en miroir de Malamar : on n'était pas loin d'un taux parfait de français en top !
(Je parle des résultats des autres européens parce que dans un tournoi avec plus d'un millier d'américains, et malgré des amitiés intercontinentales, les européens ont tendance à se retrouver entre les rondes pour s'encourager et parler de leurs parties.)

On part dans un bon restaurant à l'américaine célébrer cette journée avec Pedro, Fabien, Luca, et Heddi qui nous rejoint. Puis c'est le retour à l'hôtel, Fabien et moi jouons au jeu de "retourner des cartes du deck et trouver les one-of" (copyright 2018) pour décider qui a le droit d'avoir un lit à lui tout seul ce soir-là (ce sera lui), et finalement dodo.

Le lendemain, retour à la salle. Je retrouve la team Europe, je dis bonjour à Maxence (les juniors commencent le tournoi le samedi seulement) et les rondes commencent. Sur le papier, beaucoup de decks Zoroark/Golisopod et Buzzwole/Lycanroc qui sont des match-ups relativement équilibrés, mais aussi un bon nombre de Buzzwole/Garbodor ou de Malamar par exemple. A ce moment-là, on ne connait pas encore les decks de tout le monde.


Ronde 10 : vs Nick Capobianco [US] (Malamar/Shining Lugia)

Mon adversaire retourne un Shining Lugia comme Pokémon Actif et je ne sais pas quoi penser (je dois déjà lire la carte). Ensuite il joue Mysterious Treasure pour Inkay et c'est plus clair : c'est un deck Malamar, qui utilise Lugia comme attaquant. Avec 130 PV, il survit à Riotous Beating, et avec une résistance combat en plus, il est solide contre Buzzroc. Surtout pour un non-GX.
Malamar reste un match-up positif pour le deck : de manière générale, le deck a du mal à gérer Zoroark GX. De plus, son principal atout contre est Marshadow GX, un Pokémon qui est faible à Trashalanche et qui est rendu inutile par Garbotoxin : les deux Garbodor ont donc leur rôle à jouer dans ce match-up (Garbotoxin en particulier, puisqu'en le posant assez tôt, on prévient Psychic Recharge, forçant l'adversaire à avoir le Field Blower). Bref, c'est le genre de match-up que je voulais affronter.
Shining Lugia ne posera pas de problème particulier. Ses 130 PV sont un peu pénibles, mais j'utilise Latios pour compléter les dégâts et entamer le Shining Lugia suivant. A noter qu'en théorie, sous Garbotoxin, la première attaque de Shining Lugia ne fait que 60 à un Zoroark, mais ce scénario n'entrera jamais en jeu dans cette série.
Je gagne la première partie et la deuxième. J'aurais pu perdre la deuxième car je n'avais plus Garbotoxin en jeu et il restait deux récompenses à mon adversaire : je Parallel City pour retirer mon Tapu Lele du banc mais je laisse mon dernier Pokémon GX, un Zoroark, car je pense pouvoir avoir besoin de Trade. C'était risqué car Nick aurait encore pu avoir Marshadow GX mais il n'a pas de quoi le charger et Guzma finalement mon Zoroark pour lui infliger 140 ou 160 avec Mimiqui copiant Trashalanche. A mon tour, je joue Acerola, je prends mon avant-dernière récompense, puis la dernière au tour suivant (peut-être avec Kartana GX, je ne sais plus !).

(7-0-3)

Ronde 11 : vs Lance Bradshaw [US] (Buzzwole/Lycanroc)

Je sais que pour passer en top 8 depuis le jour 2, il me faudra un score de 4-0-2 ou 5-1. Par conséquent, à chaque fois que je me sens mal dans un match-up ou une situation en jeu, je me dis qu'au pire, c'est la partie que je peux perdre. Cela aide à alléger le stress.
Fabien a déjà battu cet adversaire la veille, je sais qu'une victoire est possible, mais Buzzroc n'est jamais facile. Tout se joue à la troisième partie, où mes ressources se font légères : j'ai joué double Puzzle, j'ai dû jeter un troisième, je n'ai donc plus de moyen de récupérer mes énergies, et j'ai, je crois, deux Unit Energy prizées parmi mes quatre dernières récompenses. (La troisième est sur Latios, mon attaquant.) Je prends un KO, je chope une Unit sur ma récompense : je peux donc Trashalanche au tour suivant, mais mon adversaire pourrait ensuite le mettre KO et me laisser sans attaquant. Cependant, il commet un misplay : il Guzma un Zorua (que j'avais un peu posé en espérant qu'il ferait l'appât) et prend le double KO sur Latios et Zorua avec Jet Punch... sauf que Latios n'avait que 7 marqueurs de dégâts, pas 8. A mon tour, j'attache un Bandeau Choix sur Latios pour OHKO son Buzzwole GX avec Lagoon Flight, et je pose Kartana GX sur le banc avec l'Unit Energy de mes récompenses. C'est l'échec et mat : si mon adversaire ne Guzma pas Kartana pour le mettre KO, je gagne la partie avec Blade GX; s'il le fait, je peux Guzma un Mouscoto sur son banc et le mettre KO avec Latios. Il réfléchit un instant, puis concède.

(8-0-3)

Ronde 12 : vs Kyle Lesniewicz [US] (Sylveon)

Mon adversaire est connu pour jouer Sylveon (il a notamment top 8 un régional avec). Ce n'est pas un match-up favorable pour les variantes de Zoroark en général, mais Fabien en a battu un la veille en utilisant la botte secrète : Kartana GX ! Avec un Bandeau Choix, son attaque Lame Bourrasque inflige 100 dégâts, soit 200 à cause de la faiblesse métal de Sylveon.
C'est donc mon plan quand je commence la partie. Pour ce match, nous sommes sur le stream TCG, mais en back-up au cas où le match principal se terminerait vite. (Ce ne sera pas le cas.) Ma première Juliette va chercher Zorua, Zorua, Kartana GX, auquel j'attache une Unit Energy. Kyle n'a pas de Maillet Amélioré en main, et se contente d'évoluer en Nymphali GX et d'utiliser Ruban Magique. A mon tour, j'attache DCE et Bandeau Choix à Kartana GX, je pose Zoroark GX, et je Cynthia. Je trouve dans mes six premières cartes la Pierrallégée qui me permet de battre en retraite et je donke mon adversaire.
La deuxième partie, il arrive à monter bien plus de Pokémon. Le plan dans ce cas est d'enchainer les N à chaque tour pour annuler Ruban Magique et l'empêcher d'avoir ses Potion Max, mais malgré ça, mon adversaire me défausse énergie après énergie. Je dois jouer mes Puzzle of Time pour reprendre DCE et N à un moment, mais cela ne suffit pas, et je concède quand je tombe finalement à court d'énergie (un Team Skull Grunt sur deux énergies en début de partie n'aura pas aidé !). J'ai fait quelques misplays au niveau des Pokémon posés sur le banc dans cette partie (un Latios que j'ai posé pour les dégâts de Riotous Beating mais qui aura pris la place d'un Trubbish au final) mais cela n'aurait pas changé le résultat final.
La troisième partie, je repars à l'attaque avec Kartana GX. Je n'arrive pas à donker mais je prends quatre récompenses sur deux Sylveon GX avant que Kyle ne joue Team Flare Grunt + Maillet Amélioré pour défausser toutes mes énergies de l'actif. J'essaie de réattacher une énergie au Kartana GX actif à deux reprises mais je me les fais défausser; je change donc de plan. Field Blower sur mon propre Choice Band, Float Stone pour battre en retraite, et j'attaque avec Tapu Lele GX qui avait une DCE depuis le début de partie. Après deux tours comme ça où mon adversaire est obligé de jouer Max Potion pour se soigner, il a finalement 9 objets en défausse et mon deck est très fin. J'utilise Cynthia et Trade pour piocher tout ce qu'il me reste, je joue Unit Energy, Civière pour récupérer Trashalanche, Bandeau Choix, et je finis la partie avec une attaque à 210 dégâts, au premier tour du time il me semble.

(9-0-3)

Ronde 13 : vs Tran Nguyen [US] (Buzzwole/Garbodor)

A ce stade, le plus dur est fait. Je sais que mon adversaire joue un Buzzwole/Garbodor à la Marc Lutz, c'est-à-dire avec Trashalanche, DCE et Strong Energy mais pas d'énergies de base ou de Beast Ring, et le match-up me semble particulièrement positif. Je sais aussi que si je gagne, je passerai sans doute en jour 2 avec deux ID.
Ce match a été streamé sur le stream TCG, et la vidéo est disponible ici. Pour résumer, Trashalanche était très important dans les deux sens, sauf que j'avais Zoroark GX pour mettre KO son Trashalanche tandis qu'il ne pouvait répondre à Trashalanche que par un autre Trashalanche. La deuxième partie aura été plus serrée que j'aurais voulu, avec des N à peu de cartes en fin de partie sous Garbotoxin, mais finalement j'ai des bons topdecks et je m'en sors.

(10-0-3)

Ronde 14 : vs Ryan Antonucci [US] (Zoroark/Lycanroc)

A peine mon match streamé est-il terminé, les pairings sont annoncés. Je pense pouvoir ID deux fois mais je me demande si ce sera vraiment sûr. Je n'ai que peu le temps de décider : j'envoie un tweet rapide à Christopher Schemanske, le type qui est encore plus au taquet que moi sur ce genre de questions, pour savoir si je peux le faire, et je demande si je peux prendre cinq minutes pour aller aux toilettes. Christopher me répond "I like your chances", mais cela n'aura pas d'importance : Ryan me dit qu'il pense savoir ce que je joue, et que si je le confirme, il scoopera contre moi. Comme j'ai déjà tweeté plusieurs fois mon deck, ce n'est pas un secret; et comme, à 36 points, il est déjà assuré d'être en top 8, et qu'il aime le match-up contre Zoroark/Garbodor, il scoope pour me faire passer en top, avec l'espoir de m'y affronter.
Je tiens à préciser au passage que je n'ai en aucun cas demandé à Ryan de scooper et qu'il n'y a eu aucune compensation matérielle : il n'a pas fait ça par bonté de coeur, mais comme une décision stratégique. C'est pour cette raison que je n'ai pas vraiment de scrupules dans cette situation (de même que je n'en ai pas pour un ID).

(11-0-3)

Ronde 15 : vs Adam Hawkins [UK] (Malamar/Necrozma)

C'est la dernière ronde, je suis en table 1, je suis assuré d'être en top : j'ai envie de faire passer Adam, qui est sympathique, en top. Comme sa résistance est excellente, un ID suffit pour lui garantir, on signe le papier, et c'est bon.

A côté, Ryan scoope une fois de plus, contre Tord cette fois; et à la table 3, Fabien scoope contre Gustavo Wada, les deux passant ainsi à 35 points, tout en sachant qu'un joueur à 35 points ne passera sans doute pas en top. Du coup on stresse un peu pour Fabien, mais plus je regarde les pairings, plus il me semble que sa résistance est solide. Ce sera effectivement le cas, et c'est Gustavo qui échouera à la 9è place, à moins de 0.5% sur la "double résistance" (pourcentage de victoire des adversaires des adversaires, le deuxième tiebreaker) de Aaron Tarbell.
Une autre situation m'apparait cependant : ma résistance est moins bonne que celle de Tord, je serai donc deuxième, mais d'un autre côté, Fabien a sans doute la deuxième meilleure résistance des 35 points, et cela signifie qu'il termine 7ème. Au final, le classement confirme cette peur :

1. Tord Reklev [NO] (Zoroark Control)
2. Stéphane Ivanoff [FR] (Zoroark/Garbodor)
3. Ryan Antonucci [US] (Zoroark/Lycanroc)
4. Jimmy Pendarvis [US] (Zoroark/Golisopod)
5. Edward Kuang [CA] (Malamar/Ultra Necrozma)
6. Adam Hawkins [UK] (Malamar/Necrozma)
7. Fabien Pujol [FR] (Zoroark/Garbodor)
8. Aaron Tarbell [US] (Hoopa/Yveltal BREAK)

Image

Aaron Tarbell atteint le top 8 avec sa concoction étrange (également jouée par plusieurs autres joueurs en jour 2), aucun Buzzwole/Lycanroc en top cut, mais surtout, Fabien et moi devons nous affronter en top 8. Donc même si on a mené le même deck jusqu'au tableau final (une réussite grandiose), on sait que l'un de nous deux va devoir être éliminé.

Dans une excellente décision, tous les matchs du top 8 seront streamés : l'organisation met à profit son double stream et décide de jouer deux matchs de top 8 en même temps (un sur chaque stream), puis idem avec les deux autres matchs, et enfin idem avec les deux matchs de top 4. Je pense que s'ils sont décidés à garder le dimanche pour "Championship Sunday" alias "on joue que les finales et y a un seul stream", c'est la meilleure manière de faire les choses, et j'espère que cela continuera pour les prochains Inters et pour les Worlds.

Assis dans les chaises situées devant les écrans géants au fond de la salle, on regarde donc le match entre Ryan Antonucci et Adam Hawkins, tandis que Tord Reklev affronte Aaron Tarbell à côté. Adam joue bien le match-up et profite de l'absence de Parallel City dans la liste de son adversaire, et l'emporte finalement 2-1. Puis la confrontation inévitable.

Image

Top 8 : vs Fabien Pujol [FR] (Zoroark/Garbodor)

Voici la vidéo de ce miroir parfait. On prévient les deux juges qu'on va parler en français pendant la game, mais au final on parlera assez peu, l'intensité de la situation ayant raison de notre humeur (et aussi, le bruit de fond diffusé dans nos casques n'aide pas du tout à la conversation). La première partie est à mon avantage car j'arrive à garder Parallel City de mon côté (comme le résume Fabien : "tour 1 j'ai Juliette et Parallel City, il a Juliette, Field Blower et Parallel City") et car Fabien a deux Zoroark GX dans les récompenses.
La deuxième partie, un Garbolock rapide fait complètement brick Fabien au point qu'il tente des stratégies comme utiliser Blade GX en début de partie pour prendre une récompense et espérer ainsi se débloquer. Mais rien n'y fait, et du coup je mets des dégâts partout et je finis par gagner.

Top 4 : vs Adam Hawkins [UK] (Malamar/Necrozma)

Vidéo. Malamar est un bon match-up, comme indiqué précédemment. Adam gagne la deuxième partie avec la célèbre attaque Hypnosis de Inkay (spéciale dédicace à Pedro Torres) et un topdeck de Guzma en fin de partie, qui est certes un peu chanceux, mais il a joué de la seule manière à avoir ce genre d'outs; en compensation, j'ai un start parfait à la troisième partie.

C'est la fin de la journée; de l'autre côté du tableau, comme on s'y attendait, Tord se retrouve en finale. Cela signifie que :
  • En plus de son cinquième top 8 d'International Championship, Tord se retrouve pour la quatrième fois en finale, et il a gagné les trois précédentes
  • Ce sera un européen (et un deck Zoroark) qui gagnera à nouveau le championnat international d'Amérique du Nord, ce qui est déjà vu comme une victoire par Benjamin Pham, les Schulz, et le reste des européens qui nous regardent
  • Le gagnant paie le repas à toute la team Europe le lendemain
A noter qu'à ce moment de la journée, Luca n'a toujours pas quitté la chambre d'hôtel de la journée, où il regarde tranquillement le stream. Il nous rejoint cependant, Fabien et moi, pour un resto de cuisine sud-américaine où la serveuse ne comprend pas quand je demande the toilets donc je finis par dire el baño. De retour à l'hôtel, je regarde le premier tour du match entre Tord et Jimmy à répétition, jusqu'à avoir reconstitué la liste. Qui fait 62 cartes. Je demande de l'aide pour savoir quelles sont les cartes où j'ai vu double, et finalement Matthieu Colin qui a été encore plus concentré que moi (merci encore !) a reconstitué la liste exacte. Je vais ensuite me dormir sauf que je n'arrive absolument pas à dormir tant le tournoi, le match du lendemain, la possibilité d'une victoire, d'une défaite, tout ça, me restent dans la tête. Finalement j'ai dû dormir trois heures environ, j'ai des cernes de malade, mais au moins j'ai la liste de Tord en tête et j'ai un plan en tête pour gagner.

J'arrive à la salle à 10h, heure où j'étais censé arriver. Au final il ne se passe rien pendant longtemps et Tord est tranquillement en train de side-eventer à côté. Du coup je me booste en écoutant de la musique, et finalement Tord me rejoint quand le stream commence. C'est d'abord les finales junior et senior qui se jouent, donc on les regarde en commentant le match. Benjamin Pham débarque, me tend mon portable où il a listé des cartes et me demande s'il a bien reconstitué ma liste; je lui confirme que oui. Je mentionne que j'ai reconstitué la liste de Tord de la même manière, du coup Tord m'en confirme la validité et en échange, Benjamin lui donne ma liste. (Cela signifie qu'on aurait pu gagner du temps et juste s'envoyer nos listes le samedi soir. Au passage, je pense qu'il serait bon que Pokémon publie les listes du top8 avant que celui-ci ne soit joué, comme à Magic. Ils font ça parfois mais pas toujours, c'est un peu bizarre, ce serait bien qu'ils adoptent une politique claire.)
Magnus est allé chercher des sandwichs au Subway (enfin pas un vrai Subway, une vente de sandwiches Subway froids en intérieur) et m'en propose un; malgré qu'il soit compatriote et ami de Tord, il n'a mis aucun poison dedans (ou alors à très long terme).

Finalement, le moment est venu de passer sur le stream. Ils n'ont même pas de dé différent des marqueurs de dégâts pour faire le lancer de pièce, je vais donc en emprunter un à Fabien. On met les casques, le match commence.

Finale : vs Tord Reklev [NO] (Zoroark Control)

Voilà donc où on en est. Je suis en finale du plus grand tournoi du monde. Mon adversaire est le joueur de l'année, la légende qui a déjà remporté trois championnats internationaux, dont le NAIC de l'année dernière. En cinq confrontations depuis 2014, Tord m'a battu quatre fois et le cinquième match est l'ID à la ronde 5 de vendredi. Il a inventé Zoroark/Golisopod pour gagner Londres, Zoroark/Gardevoir pour gagner Sydney, et il joue maintenant une nouvelle concoction, un deck Zoroark pur qui fonctionne comme un mix de Sableye/Garbodor, Sylveon et Toad/Puff. Tous les ingrédients sont réunis pour que Tord gagne son quatrième Inter, mais c'est oublier un détail : la seule chose qui puisse battre Tord Reklev en finale d'un Inter, c'est un autre européen Garbodor le pouvoir de l'amitié ou un truc du genre ?

Voici la vidéo. Il y a eu des débats sur plusieurs aspects de ce match. J'aimerais juste défendre une décision, ma première de la game 1, le choix de prendre un Zorua et deux Trubbish plutôt que l'inverse sur ma première Juliette.
Ma seule chance de gagner ce match-up est d'utiliser Garbodor, et particulièrement Garbotoxin. Si Tord a accès à ses Trade, je perds, je ne pourrai pas gérer ses Hammers. Oui, il est plus probable que Tord prenne le KO sur le Zorua actif qu'il ait le Guzma pour tuer le seul Trubbish que je poserais, mais il serait bien plus grave qu'il mette KO mon seul Trubbish plutôt qu'il mette KO un de mes deux Zorua. En plus, j'ai Garbotoxin en main, je peux donc espérer avoir le lock dès le deuxième tour, donc ce n'est pas particulièrement important d'avoir un deuxième Zoroark GX rapidement dans la partie (j'ai Lele pour attaquer).
Cette décision, dont je défends corps et âme la validité, aura d'ailleurs mené Tord à un rare misplay : un tour ou deux plus tard, quand j'ai joué Civière pour reprendre mon Zorua KO, au lieu de KO Garbotoxin ou l'autre Trubbish du banc, il joue Guzma sur mon Zorua. L'explication : comme je n'ai pas posé un troisième Zorua sur le banc, Tord pensait que j'avais deux Zorua en récompenses, et voulait donc les mettre KO avant qu'ils n'évoluent. (Pour montrer à quel point Tord se complique la vie à penser aux scénarios de jeu les plus compliqués, il a même cru, quand j'ai posé un troisième Guzma plus tard dans la partie, que je l'avais volontairement bluffé pour le pousser à cibler mes Zorua à tort.)
Je pense cependant qu'il a mal évalué l'importance relative de mes Pokémon : Trashalanche est finalement le Pokémon qui a fait la game car Tord a défaussé de nombreux objets. Bien qu'il ait pris de l'avance, j'ai pu remonter aux récompenses puisque je pouvais OHKO ses Zoroark GX.
La deuxième game, Tord a un très mauvais départ et Garbotoxin l'enterre pendant toute la partie. Comme contre Fabien, c'était une game 2 décevante pour les spectateurs, mais pour être honnête quand on est en finale d'un tel tournoi, on ne se préoccupe pas que sa victoire ne soit pas particulièrement grandiose.

Quelques tours de draw pass ou puzzle pass plus tard, et malgré une tentative de N à 1, je gagne la partie et deviens le champion international d'Amérique du Nord.

Gagner un tel tournoi, ça change des choses. En continu depuis dimanche, je peux refresh Twitter ou Facebook à n'importe quel moment et voir des nouvelles mentions. Des gens viennent me voir pour me serrer la main et me féliciter. J'ai gagné des centaines de followers et je reçois des demandes d'ami sur Facebook en permanence, j'ai déjà réalisé une interview et j'en ai deux autres de planifiées. Bref, c'est la gloire. Je me dis aussi que maintenant, je suis bien plus visible, ce qui signifie qu'on m'attend au tournant, qu'on va parler des decks que je joue... tout ça est un peu inquiétant mais aussi excitant, d'une certaine manière. Je me dis juste que le SPE de Valence, ce week-end, va être une expérience particulièrement unique de ce point de vue !

Je passerai par pudeur sur les événements du dimanche soir où, après avoir comme promis payé un resto qui s'est avéré très bon (les nachos au bison :o ), une bonne partie des joueurs européens ont rejoint certains américains dans un airbnb de banlieue où on a pu côtoyer des joueurs comme Rahul Reddy, Frank Percic et Sam Chen dans des contextes de type beer pong. (On s'est éclipsés vers 2h du matin quand un voisin énervé a appelé la police et que la fête s'est officiellement terminée, on n'était plus là pour voir Daniel Altavilla se vomir dessus.)
Quant au retour, il s'est fait sans encombre hormis le manque de sommeil, et des sièges qui ne s'inclinent pas dans l'avion parce qu'on a choisi des compagnies pas chères.

Encore une fois, merci à Fabien et Luca pour l'excellente compagnie tout au long de ce week-end prolongé, à Heddi et tous les autres amis de ce week-end qui ne liront pas ce rapport parce qu'il est en français (enfin Robin lit mes articles, il parait. Robin, si tu as lu jusqu'ici, j'admire ton courage !), mais aussi à vous qui avez été nombreux à m'encourager, à regarder le match depuis chez vous, ça fait vraiment plaisir.

A bientôt, j'espère !

Image
Mon Twitter (livetweeting de mes tournois quand j'ai le temps et la connexion)

Rejoignez le Café Lysandre, le serveur Discord pour parler de TCG Pokémon compétitif et suivre les tournois en direct !

Quelques ressources : Comment construire un deck | Nouveau guide du format Etendu | Archive collaborative de decklists
League Cups : calendrier et résultats | Calendrier des SPE / Régionaux / Inters
Suivons la scène compétitive, saison 2017/2018

Dernier article : Quand y en a marre, y a Malamar

Avatar du membre
Jejou
Newseur
Newseur
Messages : 387
Enregistré le : 12 déc. 2005, 19:09
Sexe : Masculin
Localisation : Digne les Bains
Magasin :

Re: Rapports de tournois - saison 2017/2018

Message par Jejou » 18 juil. 2018, 10:36

C'est toujours un kiff de lire tes rapports ! J'adore et encore félicitation !!
CM Pokécardex Twitter et Facebook

TCGO : Jiwimi , si vous voulez faire une partie, ajoutez moi.

Pokémon un jour, Pokémon toujours...

Répondre