Débriefing sur le Championnat National US

Envie d'en savoir plus sur les cartes fortes ou les combos jouables ? La Team Pokécardex vous propose ici ses articles !

Modérateur : Equipe Modératrice

Répondre
Avatar du membre
Zarmakuizz
Regional Coordinator
Regional Coordinator
Messages : 17713
Enregistré le : 26 févr. 2007, 15:06
Sexe : Masculin
Localisation : 06
Magasin :

Débriefing sur le Championnat National US

Message par Zarmakuizz » 17 juil. 2014, 15:30

Salut à toutes et à tous !




XY : Étincelles est apparue début mai, et a été le coup d'envoi de quasiment tous les championnats nationaux ! Championnats nationaux qui se sont terminées avec le national des États-Unis.




Vous avez été nombreux à avoir regardé notre stream en partenariat avec Pokébip, où on commentait les matches de jeu vidéo et de cartes Pokémon qui ont été filmés par Pokémon. Vous pouvez retrouver les matches de cartes Pokémon sur YouTube, mais pour l'heure, parlons des résultats.




Le championnat national des États-Unis est spécial, d'abord parce que c'est le dernier des nationaux avant le championnat mondial, mais ensuite car c'est le tournoi avec le plus grand nombre de participants. 2166 joueurs très exactement, toutes catégories confondues ! Les joueurs du TCG étaient près de 1400, avec 195 joueurs en catégorie junior, 295 joueurs en catégorie senior, et 889 joueurs en catégorie master.




Place aux résultats !




Les gagnants




Image




Catégorie Junior : Andy Younger avec Viridium EX/Genesect EX/Raichu





Andy Younger et Jon-Luke jouaient tous les deux le même deck, et ont d'abord affronté en top4 respectivement Hatch Cunningham et Rachel Schmaus, qui jouaient le même deck... Darkrai EX/Yveltal EX/Raichu !




Les deux joueurs de deck Plante remportent la victoire en top4 et s'affrontent ensuite en finale :








ImageViridium EX/Genesect EX, aussi appelé Virgen par les joueurs, est un deck présent depuis la sortie d'Explosion Plasma. Au début assez peu joué, au fil du temps ce deck s'est imposé et est devenu une vraie menace.




Pour résumer la stratégie du deck : Viridium EX utilise son attaque Tranche Émeraude pour blesser et charger des énergies sur plusieurs Genesect EX. Au joueur ensuite de voir si Viridium EX a fait assez de dégâts au Pokémon de l'adversaire pour que Genesect EX l'achève avec un Mégalo Cannon, ou bien s'il faut mettre KO en un coup un des Pokémon de l'adversaire grâce à l'attaque offerte par l'Impulsion G. Cerise sur le gâteau, Genesect EX a le pouvoir de ramener en Pokémon Actif (et donc d'attaquer) n'importe quel Pokémon sur le banc de l'adversaire.




Ce deck a une recette simple, mais efficace. Raichu est ici présent pour contrer les Yveltal EX de plus en plus répandus, ainsi que d'avoir une chance de mettre un Némélios KO.




ImageQuant au deck obscur, souvent nommé Yveltal car c'est le Pokémon le plus fort du deck, on combine là les Pokémon obscurs les plus forts, à savoir Yveltal-EX et Darkrai-EX, avec le meilleur joujou qu'ils aient imaginé : Fortifiant Obscur. Grâce à cela, il est possible d'attacher plus d'une énergie par tour, et permet donc d'enchaîner les attaquants sans se soucier de se retrouver sans énergie en cas de KO. D'autres Pokémon sont intégrés au deck, notamment Drakkarmin pour écarter les pires menaces d'Yveltal : La combinaison Tortank/Kyurem Noir EX (ou le deck "Tortank") ainsi que Roitiflam/Rayquaza EX (aussi appellé "Rayboar"). On en reparlera plus tard dans l'article, mais ces decks étaient les plus difficiles à battre par les decks obscurs. Grâce à Drakkarmin, les decks basés sur Yveltal-EX et Fortifiant Obscurs sont au top du format ! Ce deck est d'ailleurs le plus présent dans les meilleures places des tops des championnats nationaux.




Pour en savoir plus sur :






Catégorie senior : Ishaan Jagiasi avec Pingoléon/Noctunoir/Écrémeuh





Pendant le top4, Ishaan Jagiasi avec son deck impérial affronte Seth Hanslick qui jouait Némélios. Tandis que le feu bat l'eau, Jeremiah Williams avec son deck Yveltal l'emporte contre Jon Eng et son deck... Némélios également. Une fois les rois de la jungle écartés, Ishaan montre la puissance de l'Empereur dans une finale tendue !








Ais-je besoin de rajouter des détails sur les decks obscurs ? Le deck d'Ishaan est cependant plus surprenant.




ImageAussi appelé le deck Empire car Pingoléon est inspiré de Napoléon jusqu'à avoir la même taille, l'illustre pingouin ne met pas beaucoup de Pokémon-EX KO en un coup (excepté un Dracaufeu-EX). On cherche donc à mettre en place le plus de dégâts possibles. Noctunoir va ensuite déplacer les dégâts en jeu du côté de l'adversaire pour mettre KO plusieurs Pokémon d'un coup. Pingoléon a une capacité spéciale lui permettant de piocher à tous les tours, ce qui permet d'obtenir les cartes pour faire évoluer à la fois d'autres Pingoléon et aussi Noctunoir, alors que c'est très difficile de faire évoluer plusieurs Pokémon évolués de Niveau 2 en temps normal.




Écrémeuh est un ajout de XY : Étincelles, qui pour une énergie inflige 80 dégâts si Pingoléon ou Noctunoir sont en place. Un peu moins de PV et un peu moins de dégâts que le maximum de Pingoléon, cependant c'est un Pokémon de Base, il est ainsi plus facile d'attaquer avec un autre Écrémeuh qu'avec un autre Pingoléon si votre Pokémon actif se fait mettre KO. Le deck autrefois compliqué à mettre en place devient un peu plus simple et rapide.




Pour en savoir plus sur :






Catégorie master : Brandon Salazar avec Big Basics / Miasmax (Démétéros-EX, Mewtwo EX, Raichu, Miasmax)





Pendant le top4, Brandon Salazar affronte Isaiah Williams qui jouait un deck Yveltal/Miasmax, tandis que Michael Pramawat utilise son deck Némélios/Dracaufeu-EX pour triompher contre le deck Plasma Kyurem de Calvin Nordberg. Brandon et Michael s'affrontent ensuite, et Brandon Salazar devient le champion des États-Unis 2014 en master.








ImageOn va d'abord revenir sur le deck de Michael Pramawat. En regardant les résultats de tous les championnats nationaux avant celui des États-Unis, beaucoup de decks jouaient des cartes contre Némélios mais très peu se servaient du roi de la jungle. Et pourtant, comme on l'a présenté il y a quelques jours, être immunisé à tous les Pokémon de Base est un pouvoir très fort. C'est désormais le jour de gloire pour Némélios, qui était le Pokémon le plus représenté parmi le top16 master.




Il est cependant tombé contre Brandon Salazar, un des rares joueurs du tournoi à avoir joué un pur deck pour contrer le métagame :


  • Démétéros-EX : contre Darkrai-EX et Fulguris-EX principalement, désormais Absol et Écrémeuh sont aussi sur la liste des cibles de ce Pokémon qui avait déjà fait la loi au Championnat de France 2013.
  • Mewtwo-EX : Le Pokémon par excellence dès qu'un Pokémon de l'adversaire a trop d'énergies, capables de dégâts non limités, ça fait déjà deux ans qu'il remplit ce rôle et il est bien parti pour continuer !
  • Raichu : Avec tous les Yveltal-EX et Lugia-EX qui menacent, mais aussi car il est capable d'attaquer les Némélios qui trainent, Raichu est devenu un compagnon fiable.
  • Miasmax : Entre les Tortank et Roitiflam qui font pleuvoir les énergies sur des Rayquaza-EX et Kyurem Noir EX capables de dégommer tout, ou des Deoxys-EX et Lugia-EX avec des capacités spéciales fumées, ou même Némélios, beaucoup de decks se retrouvèrent fort dépourvus quand le Miasmax fut venu.




On rajoute à ça un Drakkarmin pour s'assurer encore plus facilement la victoire contre les decks Tortank et Roitiflam, et on a là un deck basé uniquement d'attaquants pour contrer les autres decks. Il n'y a pas vraiment de solution précuite contre Virgen, mais il n'y avait pas vraiment beaucoup de Virgen chez les masters.




Brandon était le seul joueur du top16 à piloter les 4 fantastiques, mais il a été filmé trois fois. En plus des finales, voici les vidéos de ses parties en top8 et en top4 :












Pour en savoir plus sur :






Les autres decks gagnants





Nous vous avons parlé des decks qui ont percé le plus loin, mais d'autres decks ont fait des résultats honorables. Parlons des autres decks qui ont fait leur chemin.



Image




La Team Plasma contrattaque !





ImageLes Pokémon Plasma ont beaucoup évolué depuis les derniers articles. Avant que l'Attrape-Pokémon ne change d'effet, il n'y en avait que pour Kyurem et son potentiel de dégâts incroyables pour un non-EX. Dès qu'Attrape-Pokémon a été diminué en puissance, Lugia-EX n'avait plus à craindre de se faire mettre KO avant d'attaquer, et était désormais joué. Mais comme dans Plasma on adore faire de gros dégâts, XY apporte le Bandeau Muscle : Lugia-EX peut désormais mettre des Pokémon-EX KO en un coup et piocher 3 cartes récompense, Kyurem fait des dégâts absurdes même sur des Pokémon non-EX, Fulguris-EX aussi profite du boost, Fulguris-EX qui d'ailleurs carbure à plein régime avec son type pouvant taper dans la faiblesse d'Yveltal-EX, de Lugia EX et de Pingoléon !




Entre des dégâts forts, Genesect-EX pour choisir qui attaquer, et la possibilité de griller une partie illico avec le pouvoir de Lugia-EX, qu'est-ce qui pouvait arrêter Plasma ? Némélios. Les decks Plasma sont fiers de n'utiliser que des Pokémon de Base, et Némélios est heureux de n'affronter que de ça. C'est ainsi que Calvin Nordberg a dû offrir la victoire au Némélios de son adversaire en top4.




Pour l'instant, les Plasma n'ont pas de solution viable pour vaincre Némélios, à moins de changer lourdement le deck. Mais s'ils se fichent de Némélios, les decks Plasma peuvent aller très loin.




Pour en savoir plus :






Les Évolutions mènent la danse !





ImageC'est un deck qu'on a souvent vu en tournoi, mais qui n'a jamais vraiment marché, jusqu'à aujourd'hui. Le principe est plus compliqué que pour les autres decks : Libégon n'a pas besoin d'attaquer pour faire des dégâts, il faut juste qu'il soit le Pokémon Actif entre deux tours pour que tous les Pokémon de l'adversaire perdent 10 PV. Donc, à la fin de votre tour, si Libégon est en avant, il étale 10 dégâts sur tous les Pokémon en face, puis à la fin du tour de l'adversaire il recommence s'il est toujours devant. Mais mettre KO les Pokémon de l'adversaire comme ça, surtout des Pokémon-EX à 180 PV, ça prend beaucoup de temps. Trop de temps même, et l'adversaire est alors tranquille pour faire 6 KO et gagner la partie.




Le deck utilise donc Limaspeed : cet insecte place des dégâts et paralyse le Pokémon de l'adversaire, puis court se cacher dans le deck, donc Libégon prend tout de suite sa place et inonde de dégâts les Pokémon de l'adversaire. En plus d'avoir apporté d'autres dégâts en jeu, Limaspeed a paralysé le Pokémon de l'adversaire, et si le Pokémon de l'adversaire reste paralysé ça fait un tour sans attaque en face.




Noctunoir est ce qui permet au deck de vraiment marcher : comme avec Pingoléon, on répartit les dégâts semés par l'insecte et le dragon. Ce qui permet de mettre KO un Pokémon de l'adversaire qui arrive trop facilement à mettre KO les Libégon, ou d'au contraire éviter qu'un Pokémon de l'adversaire soit mis KO trop vite, car plus l'adversaire a de Pokémon en jeu et plus le talent de Libégon est efficace.




Pour en savoir plus :






Les grands perdants




ImageImage




Deux decks, assez populaires avant la sortie d'Étincelles, ont l'air d'avoir complètement disparu du radar.




ImageTortank et Keldeo-EX sont combinés depuis que ces deux cartes sont apparues dans Frontières Franchies il y a plus d'un an, et Kyurem Noir-EX s'est ajouté assez naturellement au deck. Tortank permet d'alimenter en énergies eau les deux légendaires, Keldeo-EX pour mettre KO n'importe quel Pokémon non-EX, Kyurem Noir-EX par contre fait 200 dégâts en une attaque et met KO tout et n'importe quoi sans autre forme de procès. Un deck simple et efficace.




Depuis le changement de règles, une autre version du même deck est apparue : Roitiflam fait pleuvoir les énergies feu, comme Tortank fait pleuvoir les énergies eau, et Rayquaza-EX fait le même travail que Kyurem Noir-EX. De petites différences vont se dessiner entre les deux decks : leur type, aucun équivalent à Keldeo-EX, différents attaquants supplémentaires possibles… Ce qui va faire la différence en fonction du deck en face : Tortank a du mal contre Viridium EX/Genesect EX alors que Roitiflam non, par exemple.




Pourtant, si on regarde les 32 premiers masters au classement, aucun de ces deux decks n'est présent ! Et si on regarde les résultats de tous les championnats nationaux dans le monde, ils sont aux abonnés absents.




ImageLa raison de leur absence : Drakkarmin et Miasmax.




Depuis que Némélios est là, Miasmax est devenu beaucoup plus populaire qu'avant. Et Miasmax était déjà un des problèmes de Tortank et Roitiflam : devoir ajouter dans son deck des Arrache-Outils (ou Mégaphone Surprise) pour contrer Miasmax. On peut y arriver en sacrifiant d'autres cartes dans son deck, souvent des cartes qui servent à préparer la stratégie, ce qui rend le deck plus lent. Et à moins de jouer 3 ou 4 Arrache-Outil, on n'est pas garanti de gagner contre Miasmax.




Mais surtout, Drakkarmin est un Pokémon non-EX qui permet de mettre KO en un coup les deux dragons. N'importe quel deck ayant un problème avec Tortank et Roitiflam n'ont qu'à jouer un ou plusieurs Drakkarmin et mettre très vite à terre les dragons de ces deux decks. En pratique, quasiment aucun deck ne joue plusieurs Drakkarmin, assez peu de deck en joue ne serait-ce qu'un seul, mais la seule existence de ce Drakkarmin fait assez peur pour que les deux decks se cachent.




Pourtant très présents pendant l'hiver, et boostés par la Lettre du Professeur avec XY qui permet d'obtenir encore plus rapidement les énergies nécessaires pour attaquer, ces deux decks sont les grands perdants d'Étincelles. Comme quoi, une série dédiée aux Pokémon Feu a tué un deck feu et un deck eau.




Pour en savoir plus :






C'est tout… pour le moment !





Tous les championnats nationaux 2014 sont désormais terminés.




Le prochain tournoi ? Le Championnat du Monde 2014 ! Il se déroulera à Washington, aux États-Unis, du 15 au 17 août. Une délégation d'environs 25 joueurs français, dont 15 joueurs qualifiés, sera là pour participer au mondial de cartes Pokémon. Bonne chance à eux !




Ce sera le dernier tournoi de l'année 2013-2014. Une fois ce tournoi passé, une nouvelle année débutera, avec des séries qui disparaîtront (on ne sait pas encore lesquelles) et une autre qui apparaîtra (Poings Furieux). Et aussi de nouveaux tournois !



Image


Les trophées du Championnat Mondial 2012, avant qu'ils soient distribués aux gagnants.

Répondre