Le deck de la semaine : Golisopod/Garbodor, ou l'art du hit and run

Envie d'en savoir plus sur les cartes fortes ou les combos jouables ? La Team Pokécardex vous propose ici ses articles !

Modérateur : Equipe Modératrice

Répondre
Avatar du membre
Luby
Rédacteur
Rédacteur
Messages : 6368
Enregistré le : 12 juin 2010 23:52
Contact :
Magasin :

Le deck de la semaine : Golisopod/Garbodor, ou l'art du hit and run

Message par Luby » 02 oct. 2017 22:52

Après avoir consacré l'article de la semaine dernière à Gardevoir, le deck qui avait gagné le championnat du monde en août, je vais maintenant parler d'un autre deck qui est apparu lors de cette même compétition : Golisopod/Garbodor. C'est en effet un des decks que les joueurs japonais ont inventé et amené aux Worlds, et qui a pris le monde par surprise. Naoto Suzuki a mené cet archétype, largement inconnu des occidentaux, jusqu'en finale. (Sa liste est disponible ici.) Depuis, le deck a conquis le monde et est actuellement, d'après PokéStats le deuxième meilleur deck du format... derrière Gardevoir, une fois de plus.


17 carte 17Carte numéro 17 de la série SM03

Parlons un peu de Sarmuraï (Golisopod en anglais), le Pokémon au coeur du deck. C'est un Pokémon apparu de la septième basé sur un concept original et amusant : sa pré-évolution, Sovkipou, est un petit insecte chétif et lâche. Il évolue ensuite en Sarmuraï, à l'apparence de prédateur imposant... mais qui a conservé la personnalité de sa forme précédente. La capacité spéciale de Sovkipou s'appelle Escampette et le fait fuir en combat lorsqu'il a subi trop de dégâts. Celle de Sarmuraï s'appelle Repli Tactique... mais fait exactement la même chose. Le nom est différent pour donner un air plus dangereux au Pokémon, mais au fond il n'a pas changé.
Signalons au passage que Sarmuraï est le Pokémon principal de Guzma, ce qui est parfaitement approprié étant donné le rôle de ce dernier (mais c'est une analyse pour une autre fois).
En combat, Sarmuraï dispose d'une attaque appelée Escarmouche (First Impression en anglais), qui inflige des dégâts conséquents et rapides... mais seulement le premier tour où il est envoyé au combat. Le nom anglais en dit long : Sarmuraï intimide et fait peur à première vue, mais ce n'est qu'une façade qu'il présente.

Si je parle de tout ça c'est que le concept entier du Pokémon est merveilleusement retransmis dans le jeu de cartes. Sovkipou dispose d'un talent, Escampette, qui lui permet de battre en retraite facilement dès le premier tour de jeu - autrement dit, de se cacher. Puis, une fois évolué en Sarmuraï GX, il peut revenir en Actif et infliger des dégâts importants avec Escarmouche : 120 dégâts pour une unique énergie, du jamais vu ou presque. Mais Escarmouche ne fera pas grand-chose aux tours suivants, ce qui oblige à faire battre Sarmuraï GX en retraite pour pouvoir ré-attaquer avec.
C'est là qu'intervient Guzma ! Guzma permet de cibler un Pokémon du Banc adverse, mais aussi de changer son propre Pokémon Actif. De quoi ramener Sarmuraï GX sur le banc, en amenant par exemple un Pokémon à coût de retraite nul en Actif. On peut ensuite faire battre en retraite ce nouveau Pokémon pour attaquer de nouveau à 120 avec Escarmouche.

Bref, Sarmuraï GX représente parfaitement le concept du Pokémon, et en même temps, il crée un nouveau style de jeu "hit and run" où on se débrouille pour déplacer sans cesse ses Pokémon entre la position active et le Banc. Bref, cette carte est une pure perle de design.


17 carte 17Carte numéro 17 de la série SM0357 carte 57Carte numéro 57 de la série BKP51 carte 51Carte numéro 51 de la série SM02

On savait depuis l'annonce de cette carte que Sarmuraï GX avait un grand potentiel : 120 dégâts pour une énergie est une force de frappe suffisamment importante pour mériter qu'on base un deck autour. Dans le métagame des Worlds (et l'actuel !), ces 120 dégâts sont suffisants pour mettre KO Miasmax, un des Pokémon les plus dangereux du jeu. De plus, en deux attaques, Sarmuraï GX peut mettre KO un Gardevoir GX, tandis que ce dernier luttera pour prendre un KO, ayant besoin d'attacher six énergies en réponse (ou cinq et un Bandeau Choix).
Cependant, les premières tentatives de créer un deck autour n'ont pas été très concluantes.
C'est seulement lors des Worlds que les japonais ont apporté la réponse : Sarmuraï GX peut utiliser Miasmax comme allié et soutien. Miasmax BKP bloque les talents, empêchant ainsi Gardevoir GX de se surcharger en énergies (mais aussi de nombreux autres talents comme ceux de Lucanon, Métalosse GX, Tokopiyon GX et bien d'autres), tandis que Miasmax GRI peut être utilisé comme attaquant secondaire, surtout en fin de partie. Ensemble, des deux Pokémon ont de quoi vaincre pratiquement tout.

On a parlé de Guzma comme carte de soutien importante pour Sarmuraï GX. Il existe un autre supporter qui aide beaucoup le deck : Margie. Celle-ci permet de reprendre un Pokémon blessé en main, ainsi que toutes les cartes qui y sont attachées. Grâce à ses 210 PV, Sarmuraï GX peut survivre à la majorité des attaques. Margie permet donc d'annuler les dégâts infligés et d'envoyer un nouveau Sarmuraï GX en Actif pour utiliser Escarmouche pour 120 dégâts. A noter également que pour pouvoir utiliser les attaques de Sarmuraï GX et de Miasmax, le deck joue quatre Energie Multicolore. Celle-ci place un marqueur de dégâts sur le Pokémon et permet donc d'utiliser Margie même si l'adversaire ne veut pas, ou ne peut pas, l'attaquer.
Plus simplement, il est possible d'attacher une Pierrallégée à Sarmuraï GX pour le faire céder sa place à un autre Sarmuraï GX. C'est moins impressionnant, mais il est utile de ne pas avoir besoin d'utiliser son supporter du tour pour réinitialiser l'effet d'Escarmouche. Notons également que comme beaucoup de cartes dans le deck, Pierrallégée fait double emploi : elle est également utilisée pour activer Miasmotoxine et ainsi retirer les talents des autres Pokémon.

Si Sarmuraï GX est bloqué en Actif, pas de panique ! Il dispose de deux autres attaques utilisables, même si elles nécessitent une Double Energie Incolore. Coupe Croisée GX permet de le ramener sur le banc en infligeant 150 dégâts. En plus de s'utiliser quand Sarmuraï GX est coincé, cette attaque a une deuxième utilité : ses dégâts importants. Il est possible de jouer toute une partie sans utiliser d'attaque GX et de prendre ses deux dernières récompenses en infligeant 180 dégâts (avec un Bandeau Choix) avec Coupe Croisée GX sur un Pokémon à 180 PV ou moins, comme Tokopiyon GX.
Pression Cuirassée sera de loin l'attaque la moins utilisée. Néanmoins, il arrive, dans certaines situations, que se protéger de 20 dégâts soit déterminant. C'est particulièrement important si on est assailli par des Pokémon à 100 PV ou moins qui seront mis KO en un coup (et pour lesquels il n'y a donc pas besoin de chercher à réutiliser Escarmouche), mais il faut reconnaitre que cela arrive peu, du moins en Standard.


Voici un exemple de liste pour le deck. C'est la liste de Marc Lutz, le vainqueur du régional de Brême :

Pokémon (17)
3 Sovkipou
3 Sarmuraï GX
3 Miamiasme
2 Miasmax BKP
1 Miasmax GRI
3 Tokopiyon GX
1 Tokorico
1 Tokopisco GX

Dresseurs (32)
4 Professeur Platane
4 N
4 Guzma
3 Margie
1 Juliette
4 Hyper Ball
4 Pierrallégée
4 Bandeau choix
2 Nettoyage de terrain
1 Civière
1 Masse Ball

Energies (11)
4 Energie Multicolore
4 Double Energie Incolore
3 Energie (g)


Il faut reconnaitre que les listes de Golisopod/Garbodor ont tendance à se ressembler, à quelques choix de quantités près. Marc Lutz ne joue qu'une ligéne 3/3 de Sarmuraï GX là où 4/3 est également possible, et la lignée de Miasmax est de 3/2-1, le choix le plus populaire récemment. Miasmax GRI n'est pas un attaquant principal dans ce deck et il n'est pas rare de ne pas avoir à l'utiliser au cours d'une partie, ne serait-ce que parce que ses dégâts ne sont pas assez conséquents. Cela ne signifie pas qu'il est inutile : sa présence peut suffire à mettre l'adversaire sur ses gardes et à le forcer d'être plus réservé quant à l'utilisation de ses objets - et donc, d'être moins agressif.
Tokorico est un Pokémon incontournable du deck. Contre certaines stratégies lentes, il peut répartir des dégâts grâce à Flip Volant et ainsi affaiblir les Pokémon adverses pour les mettre à portée de Sarmuraï GX. Cependant, dans la majorité des parties, il ne sera utilisé que pour son coût de retraite nul, indispensable dans ce deck. Tokorico est le Pokémon à envoyer après un Guzma ou une Margie, pour pouvoir ensuite battre en retraite et revenir sur Sarmuraï GX pour profiter des dégâts bonus d'Escarmouche. (Attention : Escarmouche n'inflige 120 dégâts que si Sarmuraï GX avait évolué avant de passer en Actif. Si on envoie un Sovkipou après une Margie pour le faire évoluer en Sarmuraï GX, il n'infligera que 30 dégâts. Passer par Tokorico permet d'éviter ce souci.)

Tokopisco GX, enfin, est une tech particulière. Son attaque Tapu Storm GX remélange le Pokémon Actif adverse dans son deck, et peut être utilisée lorsque l'adversaire a un Pokémon trop dangereux, et/ou auquel l'adversaire a consacré trop de ressources. Ainsi, c'est une réponse parfaite à un Ho-oh GX qui aurait reçu quatre énergies via Kiawe. Tapu Storm GX est également une réponse efficace à un Gardevoir GX qui aurait été chargé en énergies et menacerait donc de mettre KO deux Sarmuraï GX à la suite.
L'autre attaque qui peut être utilisée est Aqua Ring. Cette attaque n'inflige que 20 dégâts. Cependant, avec un Bandeau Choix, ces 20 dégâts deviennent 50, et sur un Pokémon qui a faiblesse (w) , 100. Ainsi, Tokopisco GX peut 2HKO des Pokémon comme Volcanion EX et Boumata GX. Cela donne une chance face au deck Volcanion qui est, sinon, un problème pour Golisopod/Garbodor.

Les supporters sont assez simples : Platane, N, Guzma en quantités maximales, trois Margie pour son effet très efficace dans le deck et une Juliette. En général, Juliette peut aller chercher Sovkipou, Miamiasme et Tokorico dès le premier tour. Si on commence la partie avec Sovkipou, il est utile de profiter de son talent pour battre en retraite au premier tour et envoyer Tokorico. Cela permet ensuite d'attaquer avec Escarmouche pour 120 dégâts au deuxième tour.
Quatre Pierrallégée sont indispensables au deck pour leurs nombreuses utilités. Bandeau Choix peut se jouer en moins de quatre exemplaires, mais en avoir quatre permet de compter plus souvent dessus : par exemple, Tokopisco GX a besoin d'un Bandeau Choix contre Volcanion, et Tokorico pour infliger 100 dégâts à un Ho-oh GX.
Civière et Pierrallégée sont des classiques. Enfin, on note que le deck peut faire un usage agréable de Masse Ball, qui va chercher Sovkipou (même au premier tour), Sarmuraï GX et les deux Miasmax dans le deck.


D'autres options de cartes et de comptes sont possibles, comme d'habitude. Philip Schulz a atteint le top 4 du régional de Brême avec une liste ne jouant aucune Margie, mais un exemplaire de Magearna promo pour améliorer les chances du deck contre Gardevoir.
Peter Kica a atteint le top 8 du régional de Hartford, au Connecticut, avec une liste très similaire et pourtant étonnante : sa lignée de Miasmax, en particulier, n'est que de 2/2-1. Deux Miamiasme seulement sont joués, car un seul suffit en début de partie pour avoir Miasmotoxine en jeu, et on peut si besoin utiliser le deuxième pour Miasmax GRI en fin de partie.
En revanche, il joue 4/3 Sarmuraï GX et un exemplaire de Draïeul GX. Ce Pokémon joue de nombreux rôles dans le deck. Tout d'abord, grâce à la base d'énergie qui inclut des Energie Multicolore et des Double Energie Incolore, il est possible de payer le coût de Dracolère et donc d'infliger 150 dégâts. Avec les quatre Bandeau Choix du deck, cela permet d'infliger plus facilement 180 dégâts.
Draïeul GX est également utilisé pour son attaque Grande Roue GX : soit en début de partie pour se tirer d'une main morte (le classique Juliette sur deux Pokémon de base et un Draïeul GX, énergie, Grande Roue GX qui a été popularisé par le deck Garbodor/Drampa), soit en fin de partie pour refaire sa main et menacer la victoire au tour suivant.
Enfin, Lame Vertueuse est une attaque importante contre les decks utilisant des énergies spéciales, et donc notamment dans le match miroir.


Dans l'ensemble, les dégâts répétés de Golisopod/Garbodor en font un deck solide capable de battre de nombreux adversaires. Il dispose cependant de quelques faiblesses qui peuvent être exploitées :
- D'une part, littéralement, sa faiblesse (fi) . Deux decks l'utilisent dans le format Standard : Volcanion et Ho-oh/Salazzle. Golisopod/Garbodor peut s'en sortir contre les deux avec les bonnes techs, mais dans les deux cas c'est un match-up compliqué où il ne faut pas appliquer la stratégie habituelle : Sovkipou ne doit évoluer que pour prendre des KO. Pas question de laisser trainer un Sarmuraï GX non utilisé !
- Ensuite, le deck joue une grande quantité d'énergies spéciales. Cela le rend plus vulnérable à des cartes comme Maillet Amélioré, Draïeul GX ou encore Jirachi.
- Enfin, Golisopod/Garbodor ne joue pas de carte Stade. Il est donc plus facilement gêné par les stades adverses (ce qui justifie l'utilisation de deux Nettoyage de terrain). Kokohio, qui est joué dans Garbodor/Drampa mais aussi dans d'autres decks, permet donc à un adversaire de mettre trois marqueurs de dégâts sur Sarmuraï GX quand il évolue et donc de le mettre à portée de tout ce qui inflige 180 dégâts (Dracolère + Bandeau Choix par exemple, ou encore Jugement de la Nature). Gardevoir peut aussi jouer Cité Parallèle et l'utiliser pour réduire les dégâts de Sarmuraï GX. Cela empêche le 2HKO, du moins sans Bandeau Choix.


17 carte 17Carte numéro 17 de la série SM0333 carte 33Carte numéro 33 de la série BKT30 carte 30Carte numéro 30 de la série PRSM

Sans que cela n'ait connu la même popularité ni la même réussite que Golisopod/Garbodor, il est possible de jouer Sarmuraï GX "pur", sans Miasmax. Le deck se passe alors généralement des Energie Multicolore, éliminant une de ces faiblesses. La place trouvée en retirant la lignée de Miasmax du deck peut être utilisée pour d'autres cartes, notamment pour améliorer la stabilité. Octillery et/ou Gouroutan permettent au deck d'avoir accès à un peu plus de pioche, et plus d'exemplaires de Tokorico sont utilisés pour avoir toujours un Pokémon sans coût de retraite en jeu, et pour répandre des dégâts sur le terrain adverse.
Parmi les autres cartes qui peuvent être ajoutées à une telle version du deck, on peut citer Jirachi, Maillet Amélioré, ou encore Haltères de Culturisme, ou encore Argouste GX. Toutes ces cartes aident Sarmuraï GX à tenir les coups de Gardevoir GX (dans le cas de la dernière, en mettant KO en un coup un Gardevoir GX (ou autre Pokémon, comme Ho-oh GX) avec trop d'énergies).

Voici un exemple de liste jouée par Zach Lesage, un aficionado du deck, à un League Cup où il a terminé deuxième :
Finalement, mentionnons que Sarmuraï GX trouve également sa place au format Etendu. Son type (g) y est particulièrement utile, puisqu'il lui permet de taper dans la faiblesse de Pokémon comme Crapustule EX et Primo-Groudon EX. Miasmax est également un attaquant plus efficace, étant donné la présence de plus d'objets comme Cherche VS, Réducteur de combat, etc.
Les listes de Golisopod/Garbodor en Etendu (exemple) ressemblent fortement aux listes Standard. Le deck gagne Cherche VS, deux Miamiasme avec de meilleures attaques, Recherche informatique, quelques supporters comme Nikolaï et Senior & Junior, et enfin l'Energie Amalgamée (g) (fi) (p) (d) . Celle-ci augmente encore la dépendance du deck aux énergies spéciales, mais permet au deck de jouer huit énergies qui servent à tous les attaquants du deck.
La stratégie du deck ne change donc pas, le deck gagne juste plus de moyens d'accomplir son plan de jeu, et plus de decks contre lequel celui-ci marche bien. En revanche, la popularité croissante des decks à base de Volcanion en Etendu n'est pas pour lui plaire.


Dans l'ensemble, quelqu'en soit la version, Sarmuraï GX est un Pokémon très plaisant à jouer grâce à son style de jeu unique. La version Golisopod/Garbodor Standard peut sembler manquer d'options dans la construction du deck, mais elle le compense grâce aux nombreuses options de jeu. Certaines listes ne disposent de pas moins de quatre attaques GX utilisables, et rien que le choix de l'attaque et du moment de son utilisation peut être critique. A-t-on besoin de refaire sa main avec Grande Roue GX ? Faut-il utiliser Tapu Storm GX pour remélanger un attaquant adverse dans son deck, ou garder Coupe Croisée GX pour faire des dégâts en libérant Sarmuraï GX de la position active ? Et c'est sans oublier Toko Soins GX, qui trouve son utilité dans le match miroir : puisque les deux joueurs s'attaquent à coup de 120 dégâts sans se mettre KO, on peut avoir deux Sarmuraï GX blessés, et les soigner peut être la meilleure option.

Bref, un deck amusant, puissant, et avec des subtilités qui demandent de s'investir pour les maitriser : Golisopod/Garbodor a tout pour plaire. Il reste encore plusieurs événements au format Standard et il sera intéressant de voir si Sarmuraï GX continue à faire des résultats. En se projetant un peu plus loin, Shining Legends et Invasion Carmin seront disponibles pour le Championnat International européen (Londres, 17-19 novembre). Zoroark GX est la carte la plus attendue de ce set. Or il existe un Zoroark dont le talent se combine bien avec Sarmuraï GX. Est-ce le futur meilleur deck du format ou une fausse bonne idée ? Cela reste à voir, mais dans tous les cas, je suis d'avis que Sarmuraï GX a encore de beaux jours devant lui.


Bonus : Quelques ressources supplémentaires
Vous pouvez utiliser ce topic pour discuter de Golisopod/Garbodor et ses variantes. Si vous cherchez des conseils sur votre decklist personnelle, cependant, faites plutôt un tour dans la section Aide aux decks !
Co-administrateur de Lysandre Labs, la base de données interactive de tous les tournois majeurs du monde.

Mon Twitter (livetweeting de mes tournois quand j'ai le temps et la connexion)

Quelques ressources : Comment construire un deck | Nouveau guide du format Etendu | Archive collaborative de decklists
League Cups : calendrier et résultats | Calendrier des SPE / Régionaux / Inters
Suivons la scène compétitive, saison 2017/2018 (A venir : SPE de Turin, Italie; Régional de Memphis, Tennessee, USA; et Régional de Brisbane, Australie, 16-17 décembre)

Dernier article : Analyse de sets : Légendes Brillantes et Invasion Carmin

Avatar du membre
AlphaCoreLatios
Modérateur
Modérateur
Messages : 979
Enregistré le : 25 juil. 2015 18:35
Sexe : Masculin
Contact :
Magasin :

Re: Le deck de la semaine : Golisopod/Garbodor, ou l'art du hit and run

Message par AlphaCoreLatios » 03 oct. 2017 19:29

Ce bon Sarmuraï, vraiment très marrant ce type de deck. Moi qui pensait que le "Hit and Run" ne s'appliquait qu'aux jeux vidéos :D.

Par contre j'ai du mal à comprendre la présence de Tokopyion Gx dans le premier deck de Marc Lutz, sachant que tu n'en parles pas durant la partie explication. Du coup, cette carte n'est là qu'en cas de mauvais départ où ce genre de chose ?

Car Miasmax BKP bloque les talents une fois un objet attaché, donc le talent de son propre Tokopyion devient inutilisable, bien que la carte reste exploitable... A moins qu'elle ne soit juste là pour permettre de récupérer des Guzma et des Margies avant de bloquer les talents avec Miasmax BKP ?
Pour toutes questions, n'hésitez pas à me contacter par messagerie privée.
Règlement du forum à lire impérativement ~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Clique sur ma signature pour accéder à mon topic de Vente/Echange
Image

Avatar du membre
Alakazamex
Modérateur
Modérateur
Messages : 992
Enregistré le : 25 mai 2016 8:42
Sexe : Masculin
Localisation : Lyon (69)
Magasin :

Re: Le deck de la semaine : Golisopod/Garbodor, ou l'art du hit and run

Message par Alakazamex » 03 oct. 2017 19:33

AlphaCoreLatios a écrit :
03 oct. 2017 19:29
Par contre j'ai du mal à comprendre la présence de Tokopyion Gx dans le premier deck de Marc Lutz, sachant que tu n'en parles pas durant la partie explication. Du coup, cette carte n'est là qu'en cas de mauvais départ où ce genre de chose ?

Car Miasmax BKP bloque les talents une fois un objet attaché, donc le talent de son propre Tokopyion devient inutilisable, bien que la carte reste exploitable... A moins qu'elle ne soit juste là pour permettre de récupérer des Guzma et des Margies avant de bloquer les talents avec Miasmax BKP ?
Généralement tu te sert de Tapu lele avant de mettre le talent de garbo en place ( et si tu en as besoin) donc surtout pour te mettre en place ^^ Enfin c'est ma petite expérience avec ce deck qui parle ^^
Nouveau sur le forum ? N’hésites pas à lire le règlement
et à poser des questions à moi ou à mes copains avec le petit Celebi !

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Mon petit topic pour les ventes, échanges et recherches
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Tu veux jouer au TCG Pokémon ou faire des échanges ? Tu es sur la région Lyonnaise ?
Alors rejoins la ligue Pokémon de Lyon ! Consulte le topic ici ou la page Facebook
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Collectionneur (depuis 2010) joueur (depuis 1/11/2016) et arbitre (depuis 17/10/2017) Pokémon
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Dessinateur de mon avatar : SoraKamijo

Avatar du membre
AlphaCoreLatios
Modérateur
Modérateur
Messages : 979
Enregistré le : 25 juil. 2015 18:35
Sexe : Masculin
Contact :
Magasin :

Re: Le deck de la semaine : Golisopod/Garbodor, ou l'art du hit and run

Message par AlphaCoreLatios » 03 oct. 2017 19:35

Alakazamex a écrit :
03 oct. 2017 19:33
AlphaCoreLatios a écrit :
03 oct. 2017 19:29
Par contre j'ai du mal à comprendre la présence de Tokopyion Gx dans le premier deck de Marc Lutz, sachant que tu n'en parles pas durant la partie explication. Du coup, cette carte n'est là qu'en cas de mauvais départ où ce genre de chose ?

Car Miasmax BKP bloque les talents une fois un objet attaché, donc le talent de son propre Tokopyion devient inutilisable, bien que la carte reste exploitable... A moins qu'elle ne soit juste là pour permettre de récupérer des Guzma et des Margies avant de bloquer les talents avec Miasmax BKP ?
Généralement tu te sert de Tapu lele avant de mettre le talent de garbo en place ( et si tu en as besoin) donc surtout pour te mettre en place ^^ Enfin c'est ma petite expérience avec ce deck qui parle ^^
Ah d'accord ! Ca t'évite de tomber sur une mauvaise surprise qui pourrait ruiner la stratégie du deck.
Merci pour la réponse ^^ (faudrait vraiment que je commence a réfléchir à des decks xD)
Pour toutes questions, n'hésitez pas à me contacter par messagerie privée.
Règlement du forum à lire impérativement ~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Clique sur ma signature pour accéder à mon topic de Vente/Echange
Image

Avatar du membre
Luby
Rédacteur
Rédacteur
Messages : 6368
Enregistré le : 12 juin 2010 23:52
Contact :
Magasin :

Re: Le deck de la semaine : Golisopod/Garbodor, ou l'art du hit and run

Message par Luby » 03 oct. 2017 21:05

Tokopiyon est fort en début de partie pour prendre Juliette au tour 1 et/ou Platane ou N ensuite.
En milieu de partie tu auras moins d'occasions de le jouer, c'est vrai, mais d'une part il y a des match-ups où tu n'utilises pas Miasmotoxine, d'autre part l'adversaire peut aussi casser l'outil de Miasmax (ou le mettre KO carrément) et dans ces situations c'est utile de pouvoir jouer Tokopiyon pour prendre un supporter.

Au passage, en fin de game, ça peut être cool de faire un move comme Coupe Croisée GX pour envoyer Miasmax BKP quand tu passes à 2 récompenses. Comme ça si l'adversaire joue N et te met KO, tu peux faire Hyper Ball -> Tokopiyon -> Guzma pour finir la partie (ou Platane selon la situation).
Co-administrateur de Lysandre Labs, la base de données interactive de tous les tournois majeurs du monde.

Mon Twitter (livetweeting de mes tournois quand j'ai le temps et la connexion)

Quelques ressources : Comment construire un deck | Nouveau guide du format Etendu | Archive collaborative de decklists
League Cups : calendrier et résultats | Calendrier des SPE / Régionaux / Inters
Suivons la scène compétitive, saison 2017/2018 (A venir : SPE de Turin, Italie; Régional de Memphis, Tennessee, USA; et Régional de Brisbane, Australie, 16-17 décembre)

Dernier article : Analyse de sets : Légendes Brillantes et Invasion Carmin

HayatteMADIkOx
Membre
Membre
Messages : 612
Enregistré le : 28 mars 2016 10:44
Sexe : Féminin
Magasin :

Re: Le deck de la semaine : Golisopod/Garbodor, ou l'art du hit and run

Message par HayatteMADIkOx » 04 oct. 2017 5:39

Mon second deck favoris :)

Apres si tu dit que invasion carmin est autorise pour londre et que le pack ultra chimere l'est aussi golisopod devra peut etre glisser plus d'options pour avoir le garbodor lock talent en jeux (et encore) ou augmenter son compte d'energie plante. Sinon un bete cablifere gx mettra le deck a mal.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron